Crise des vocations

Règles du forum
Forum d'aide pour le discernement des vocations sacerdotales et religieuses

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Crise des vocations

Re: Crise des vocations

Message par Bassmeg » sam. 25 mai 2019, 23:15



Le problème des vocations existe aussi là où le célibat est facultatif (orthodoxes, anglicans, luthériens...).
Et puis il y a à présent l'alternative des diacres permanents dont le nombre a augmenté stablement, même si j'ignore si c'est lié au mariage.
Il faut aussi évoquer la possibilité offerte depuis 2009 aux prêtres d' un ou plusieurs enfants de conserver leur mission dans certaines conditions, sans que cela soit lié au mariage. Cela parait une sage décision en période de crise des vocations.
[Veuillez indiquer les sources, de préférence catholiques.]

Re: Crise des vocations

Message par Archidiacre » lun. 20 mai 2019, 14:26

Je ne veux pas faire polémique... C'est juste que ça me traverse l'esprit, mais peut être que si on enlevait le célibat forcé des prêtres, il y en aurait plus. Non? :incertain:
Le problème des vocations existe aussi là où le célibat est facultatif (orthodoxes, anglicans, luthériens...).
Et puis il y a à présent l'alternative des diacres permanents dont le nombre a augmenté stablement, même si j'ignore si c'est lié au mariage.

Re: Crise des vocations

Message par Carhaix » lun. 20 mai 2019, 1:49

Effectivement cher Briscard,
En même temps il nous faut bien des prêtres pour célébrer !
À un moment donné, il faut peut-être assumer l'absence de vocations.

Re: Crise des vocations

Message par Socrate d'Aquin » sam. 18 mai 2019, 23:01

Je ne veux pas faire polémique... C'est juste que ça me traverse l'esprit, mais peut être que si on enlevait le célibat forcé des prêtres, il y en aurait plus. Non? :incertain:
Le problème des vocations existe aussi là où le célibat est facultatif (orthodoxes, anglicans, luthériens...).

Re: Crise des vocations

Message par Briscard » ven. 19 avr. 2019, 11:28

Effectivement cher Briscard,
En même temps il nous faut bien des prêtres pour célébrer !
Bien sûr, mais ils n'existent plus en France, les jeunes ne recevant plus de leurs parents la culture de la foi par une présence dominicale à la messe, et à l'adolescence les communions et confirmation traditionnelles d'autrefois !

Vous savez la foi religieuse est une question essentiellement familiale par la transmission. Quand celle-ci disparaît, eh bien, c'est fini...C'est ce qui se passe depuis une bonne quarantaine d'années en occident et notamment en France...

Re: Crise des vocations

Message par ChristianK » lun. 15 avr. 2019, 17:05

Salut,ça fait un bail que je n'ai pas posté(voire des années).


En France,on a encore beaucoup de vocations,c'est juste qu'elles dorment car l'Eglise n'évolue toujours pas.
Si on parle d'évolution au sens large, qui inclut évolution d'éloignement , p.ex., de l'ouverture sur le monde, alors de l'évolution a lieu avec succès en certaines communautés nouvelles, eg.tradies entre autres, fsspx, fssp, ca regorge de vocations, proportionnellement
Vu que personne n'ose faire bouger l'Eglise côté vocations(mais du côté Vatican,j'ai simplement décidé de m'y atteler ;)
ca bouge chez les tradis.

Re: Crise des vocations

Message par Deomai » lun. 15 avr. 2019, 16:05

Cher lepetit_saintdu69,

Pouvez vous nous en dire plus ? Comment allez-vous "faire bouger l'Eglise" au sens des vocations ?

Re: Crise des vocations

Message par lepetit_saintdu69 » lun. 15 avr. 2019, 15:58

Salut, ça fait un bail que je n'ai pas posté (voire des années).

Je vais voir Mgr Dominique Rey au mois de juin, a Toulon. Je lui ai dit par téléphone que le seul moyen de faire avancer l'Eglise c'est de faire mieux former les prêtres pour qu'ils puissent s'occuper de tout types de personnes même les personnes "différentes", et moi même a Lyon les prêtres ne savent même pas comment m'aider. Au lieu de durcir l'accès a la vie religieuse/et ou sacerdotale, l'Eglise devrait faire le contraire mais en améliorant aussi l'accompagnement vocationnel.

En France, on a encore beaucoup de vocations,c'est juste qu'elles dorment car l'Eglise n'évolue toujours pas. Mgr Dominique Rey m'avait dit justement que la question d'une meilleure formation des prêtres etc peux être posée. Même lui (Mgr Rey) était d'accord avec moi que l'Eglise n'aura pas plus de vocations si elle continue a en durcir l'accès. Vu que personne n'ose faire bouger l'Eglise côté vocations (mais du côté Vatican, j'ai simplement décidé de m'y atteler ;)

Re: Crise des vocations

Message par Deomai » lun. 15 avr. 2019, 15:41

Effectivement cher Briscard,
En même temps il nous faut bien des prêtres pour célébrer !

Re: Crise des vocations

Message par Briscard » lun. 15 avr. 2019, 15:34

Sans doute n'avons nous pas à nous plaindre, Déomal, de bénéficier de prêtres étrangers surtout africains pour pallier le manque de prêtres français, bien que dans beaucoup de paroisses provinciales ils soient plutôt mal accueillis.

Mais je pense, perso, qu'ils seraient beaucoup plus utiles dans leur pays natal qui a sûrement besoin aussi d'ėtre évangélisé.

Prêtres venant d’ailleurs

Message par Deomai » lun. 15 avr. 2019, 9:09

Bonjour
Sur le site de l'Eglise Catholique en France, je lis que :
Le nombre de prêtres venant d’ailleurs continue d’augmenter en France. La proportion des prêtres étrangers dans le total des prêtres actifs en France augmente encore plus rapidement, vu l’âge moyen des prêtres français et leur diminution en nombre.
Et aussi :
Le phénomène des agents pastoraux venus d’ailleurs continue d’augmenter. Il y a un palier c’est-à-dire une stabilisation dans le nombre des entrées. Mais en proportion, les prêtres et religieuses venus d’ailleurs voient leur proportion augmenter, à cause de la diminution du nombre de prêtres et religieuses français.
Je suis heureux de pouvoir compter sur des pasteurs venus d'autres contrées, mais ce constat, encore aggravé, rappelle combien la "Fille ainée" de l'Eglise, notre pays, la France, s'est considérablement éloignée de cette institution.
Au delà, c'est un fondement majeur du ciment de notre société qui disparait, tant l'Eglise n'attire plus. Pire aujourd'hui, elle déçoit, irrite et, même, consterne des baptisés !
Peu de foi, c'est peu de pratique, c'est peu de vocations ….. Merci à vous les prêtres étrangers de nous permettre de vivre l'eucharistie.

Voici le lien avec l'article : https://eglise.catholique.fr/actualites ... dailleurs/

Re: Crise des vocations

Message par Fée Violine » mer. 14 oct. 2015, 13:32

Bonjour St-Fiacre,
le sujet a souvent été débattu sur le forum. Voyez notamment ici:
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... bat#p22833

Re: Crise des vocations

Message par St Fiacre » mar. 13 oct. 2015, 16:28

Je ne veux pas faire polémique... C'est juste que ça me traverse l'esprit, mais peut être que si on enlevait le célibat forcé des prêtres, il y en aurait plus. Non? :incertain:

Il n'y a plus de prêtres catholiques en Antartique

Message par jean_droit » jeu. 30 juil. 2015, 15:14

De radio Vatican à travers le Forum catholique :

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=784404

et, avec photograhie,

http://fr.radiovaticana.va/news/2015/07 ... es/1161724
La Chapelle des Neiges, installée dans la toundra et la glace en Antarctique, n’accueillera plus de fidèles, des chercheurs qui travaillent sur la base de recherche américaine McMurdo. L’église ferme en raison d’une réduction des coûts et d’un nombre décroissant de fidèles.
Lui n’entendra plus « souffler le vent dans les icebergs ». Il n’admirera plus « les milliers de couleurs des glaciers » qui contrairement à ce que l’on croit ne sont pas blanc. Pour le père Dan Doyle, c’est la fin d’une « merveilleuse aventure ». L’église catholique la plus australe du monde, la plus extrême, va fermer ses portes après 57 ans de bons et loyaux services.
Les uns après les autres, quatre prêtres du diocèse de Christchurch en Nouvelle Zélande ont plié bagages en été, pour se rendre à 4 000 km au sud de chez eux, pour s’occuper de la Chapelle des Neiges de la station américaine de recherche de McMurdo en Antarctique.
Baptêmes d'adultes
Sur place, les mariages et les enterrements ne sont pas autorisés, et les moins de 16 ans ne sont pas admis. Dans la chapelle catholique, le père Dan Doyle a cependant baptisé des adultes. Depuis quatorze ans, tous les étés, il y célébrait la messe chaque jour. Cette année, les scientifiques et chercheurs ne pourront plus assister à ses messes. Que les catholiques du bout du monde se rassurent : une aumônerie militaire sera maintenue au sein de la base de recherche.
La Fondation scientifique américaine, le groupe qui gère le programme de recherche antarctique, a demandé à l’Eglise catholique néo-zélandaise de clore son association avec la base. Ils doivent diminuer leur coût de fonctionnement procédant à une réduction du personnel et du budget de la structure d’exploration. En outre, le nombre de fidèles a diminué ces dernières années. Selon le père Doyle, le développement d’internet a permis aux gens d’être mieux reliés au monde extérieur et moins enclins à rechercher un soutien moral et religieux. Il faut dire qu’il y a quatorze ans à son arrivée, tous avaient droit à deux minutes de conversations radio par mois !

Re: Crise des vocations

Message par ChristianK » ven. 24 juil. 2015, 21:19

Phénomène remarquable, spirituel et sociologique:

En 2015 seulement, 4 vocations originent du diocèse de Gatineau, mais en parallèle pour ainsi dire, sans lien direct avec le diocèse: 2 à la FSSPX (sans doute via la chapelle du St Esprit à Ottawa, qui a un desservant de la FSSPX): les frères Stannus (sans doute anglophones de Aylmer-Gatineau et bilingues à un certain point). Une contemplative liée à la paroisse FSSP St Clément d'Ottawa, qui dessert officiellement et historiquement Les diocèses d'Ottawa et Gatineau; et enfin l'abbé Marchand, FSSP, de Gatineau et St Clément, qui vient d'être ordonné à St Hyacinthe:

http://catholique.exprimetoi.net/t172-d ... -au-quebec

Voici les textes:

(En anglais)
Spoiler!
"Ordinations: Last June 27th, in our German seminary of Zaitzkofen, young Joseph Stannus from Gatineau, Québec, was ordained priest, and his brother Marcel, deacon. Although Fr. Stannus will be stationed in Austria, Canada should be receiving an extra priest as a result of this ordination. The SSPX world-wide should have close to 20 new priests by the end of 2015. Deo gratias!" (FSSPX)
"Les Religieuses Victimes du Sacré-Coeur de Jésus ont la
joie de vous faire part de la Profession Perpétuelle de Sr
Marie Katéri du Précieux Sang (Myriam Paradis, ancienne
paroissienne) et vous prie de vous unir d’intentions à sa
Messe de Profession samedi 4 juillet à 10h30 au Monastère
de Marseille (France)."


Voici les points notables:


http://www.missa.org/forum/showthread.p ... de-Lincoln

Voici quelques chiffres sur ce diocèse qui se présente comme d'orientation très vivante et très conciliaire: ptres diocésains ordonnés depuis 1988:
-10, dont 5 étrangers d'origine non locale (pas un blâme mais ca n'indique pas la vitalité locale).
-Sur les 5 locaux, 3 ont été ordonnés en 1988, dont 2 dans la quarantaine. Les 2 autres ont été ordonnés en 97 et 09, à 47 et 56 ans...
Donc depuis 88, 5 ordinations locales en 27 ans, l'age moyen de ces 5 plus jeunes ptres locaux en 2015 étant de 65 ans...

en 75-88: Il y a eu 5 autres locaux d'ordonnés (donc total: 10 en 40 ans)


Rappels:
-Le diocèse de Gatineau se présente comme très conciliaire car il a commencé à exister avec le concile, 1964, par une scission du diocèse d'Ottawa-Hull.
-Des 3 principaux évêques, Mgr Ebacher était modéré mais nettement social et clame encore que la nouvelle évangélisation doit absolument inclure la justice sociale (au sens économique beaucoup plus qu'au sens de loi naturelle); le 2e Mgr Proulx était le grand évêque "social" du Québec; le 1e Mgr Charbonneau, avait été d'abord au diocèse de St Jérome avec le ptre sociologue antiduplessiste de la génération que le livre de F. Charles nomme "défroquée", de la fac de théo. de l'U de Montréal Jacques Grandmaison, et a été grandement influencé par ce dernier...
Un diocèse à l'image très "moderne" donc...


Or les 5 plus jeunes ordonnés du diocèse des 27 dernières années ont 65 ans. Aucune vocation en 2015. Or les 4 vocations néotridentines de 2015 (seulement) provenant de Gatineau doivent (hypothèse) tourner autour de 25 ans d'age...

A méditer sérieusement? Ou "les chiffres ne comptent pas"?

Haut