Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Règles du forum
Forum d'aide pour le discernement des vocations sacerdotales et religieuses

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par invité1 » lun. 04 mars 2019, 0:14

Faudrait-il une limite d'âge pour devenir prêtre ? Bonne question. Notre nouveau curé a 48 ans et a été ordonné prêtre à 47 ans après une vie ... tumultueuse, dirons-nous. Alors vaut-il mieux être ordonné jeune (moins de péchés, forcément, car pas eu le temps :-)) ou plus vieux et plus grand "pécheur" (au sens d' "expériences") ? (le prêtre peut être veuf, avoir eu des aventures sexuelles hors mariage avant ordination, problème d’alcool, drogue, etc.)

Certains diront que le fait que le prêtre ait "bien connu la vie" avant son ordination, est un plus qui lui permettra de mieux appréhender sa mission sacerdotale (et mieux comprendre et conseiller les pénitents en confession !) . D’autres diront que les ordonnés tard les mettrait mal à l'aise car le regard et le respect ne sera pas le même envers l'ordonné jeune et l'ordonné tard.

Quel est votre avis là-dessus ?

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par Briscard » sam. 02 mars 2019, 18:04

Compte tenu de la pénurie de plus en plus flagrante au fil du temps de prêtres paroissiens, ne nous privons surtout pas de prêtres âgés, s'ils sont en bonne santé !

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par Fée Violine » jeu. 28 févr. 2019, 21:44

Quant à l'âge où ils peuvent prétendre au diaconat et à la prêtrise, ce n'est pas à nous de juger, l'Eglise, par l'intermédiaire des formateurs, est capable de voir au cas par cas.
Un exemple : le Père Yannick Bonnet est devenu prêtre à l'âge de 66 ans. Avant, il a été marié, père, grand-père, chef d'entreprise, directeur d'une grande école, élu local etc. Devenu veuf à plus de 60 ans, il est entré au séminaire et a eu encore une longue carrière d'excellent prêtre. Il a écrit des livres sur l'éducation. Il est mort il y a un an.
https://radionotredame.net/2018/vie-de- ... on-152101/

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par Nanimo » mer. 27 févr. 2019, 16:27

(…) Soyons honnêtes, laissons à Dieu sa part, celle de recruter ses rangs comme bon et bien Lui semble.
Zélie, J'ai lu votre message en son entier! Très bien développé! Merci pour vos réflexions.

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par Foxy » mer. 27 févr. 2019, 11:57

Il me parait vital que nous posions des limites d' âge au sacerdoce, à la prêtrise et au séminaire. Sinon, nous continuerons à avoir les mêmes problèmes que nous avons sans cesse.

Soyons clair, l'immaturité n' est pas une bonne chose pour un prêtre. La sénilité non plus. Personne ne veut d'un prêtre ignorant des choses de la vie, et personne ne veut d' un prêtre giflant des bébés. De la même manière, personne ne veut monter dans un bus conduit par un ado, ni par un vieillard. Dans le monde, on a des limites d'âge pour tout, et c'est bien et normal. Dans l'Eglise, ce serait logique qu'on fasse cela aussi, puisque les gens d'Église sont des gens normaux et que quand ils sont jeunes, ils sont comme les jeunes normaux et quand ils sucrent les fraises, ils sont comme les personnes âgées normales. Ceux-là, on doit les mettre au calme, pas les laisser gifler des mômes. J'ai été marquée par cette video de la gifle. Cet homme n'avait rien à faire là. Sa place est dans une maison de retraite ou dans un hospice. [...]
Bassmeg, ce n'est pas parce qu'il y a eu UN CAS de prêtre qui a giflé un enfant que TOUS les prêtres âgés sont pareils.

On voit bien que vous ne les connaissez pas, car lorsqu'on les fréquente, on sent leur Sagesse et leur Amour de Dieu envers TOUS.

Les yeux d'un prêtre âgé sont une vision du paradis. Et leur expérience est telle qu'on peut tout leur dire, ils ne sont que bonté et compassion.

Quant à l'âge où ils peuvent prétendre au diaconat et à la prêtrise, ce n'est pas à nous de juger, l'Eglise, par l'intermédiaire des formateurs, est capable de voir au cas par cas.

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par zelie » mer. 27 févr. 2019, 11:50

Oui, tout à fait, la place de ce prêtre-là en particulier, très âgé et fatigué, était dans un endroit de repos, et sur ce cas précis quelque chose n'a pas fonctionné dans l'Eglise; ou son évêque n'a pas pris la mesure de son usure, ou ce prêtre a demandé à rester prêtre célébrant sans être à l'écoute de son épuisement. Ca arrive, aucun système n'est parfait, mais si on est honnête, on ne peut généraliser sur un cas aussi rare.
Ce que cela pointe surtout, c'est le manque important d'ouvriers à la moisson. Quand j'étais enfant, le prêtre du village est parti à la retraite à 78 ans, sous les remerciements de tous, et a passé plus d'une décennie au repos près de soeurs de son ordre. Normal.
Aujourd'hui, les prêtres meurent à la tâche. Un des prêtres de ma paroisse actuelle est mort à la tâche à 94 ans, aveugle; il connaissait la messe par coeur, il avait une énergie qui forçait l'admiration. Il a fini par s'éteindre dans son presbytère, sans avoir jamais pris un seul jour de repos. Je ne sais s'il était malade, fatigué; il n'a jamais manqué une messe, il a été d'une régularité d'horloge suisse. Ce genre de situation qui semble plus si exceptionnelle aujourd'hui aurait été inimaginable antan.
Notre prêtre actuel, aveugle lui aussi, supplie l'évêque de le laisser à sa tâche, et pourtant lui aussi flirte avec les 75 ans. Et il a une intelligence hors normes qui n'a rien perdu de son mordant, une voix d'orgue et une vitalité qui lui fait couvrir toute voix dès qu'il parle ou chante.

D'autre part, tout le monde n'est pas égal devant le vieillissement. Là où certains peuvent continuer à servir, il vaut mieux pour d'autres s'arrêter. Mais c'est pareil dans tous les corps de métiers.
Le maçon qui a réparé mon toit avait 71 ans, et il courait sur le toit comme une gazelle. Je suis tombée des nues quand j'ai su son âge, je lui donnais 55 ans. Et ne croyez pas qu'il travaille encore par nécessité; non, juste parce qu'ainsi il n'est pas sans cesse à tourner autour de sa femme, à tout faire plus vite qu'elle, pour s'occuper les mains !
La grâce souffle où elle veut, les qualités des uns et des autres aussi.

Limiter un âge d'entrée au séminaire ne nous appartient pas. Les exemples sont assez nombreux, chez les femmes autant que chez les hommes, où l'appel divin résonne à son heure, qui n'est jamais la nôtre. Peut importe pour Dieu, dans un chemin de sainteté, que l'appel résonne à 95 ans, ce qui importe, c'est d'avancer jusqu'au dernier soupir dans le chemin de la foi.
Je mets un exemple; la soeur dont il est question a entamé son noviciat à 45 ans après avoir été non pratiquante, journaliste et femme politique. Aujourd'hui, à 73 ans, elle entame son 4ème mandat de prieure. Pourquoi se priver d'une personne réunissant autant de qualité pour une question d'âge?
https://www.ouest-france.fr/normandie/b ... ux-4286768

Entrer en religion est un appel entre l'âme et Dieu, et on ne peut que Le louer de ses choix. Et quoi, doit-on penser que l'on juge mieux que Dieu, que on doit Lui dire à Lui de faire comme çi plutôt que comme ça?
Soeur Emmanuelle du Caire, que l'on ne présente plus, a ressenti un appel dans l'appel, à 60 ans, âge de la retraite de sa fonction d'enseignante de son couvent. Elle est partie vivre dans les ordures du Caire, parmi les bidonvilles les plus fuis du pays. Et c'est là qu'elle a atteint le rayonnement qu'on lui connait. Aurait-on dû la limiter sous prétexte qu'en général, une femme de 60 ans ménopausée n'est plus aussi apte à un travail pénible comme une femme de 20 ans? Non. Parce que personne n'avait rien à lui dire, mais Dieu, Lui, savait où il la menait, et lui a donné l'énergie nécessaire pour assurer dans sa mission.

Regardons un instant les Papes récents. Quand on lit la vie de Jean Paul II, on est sidéré de lire, quel que soit le livre témoin, l'auteur, l'époque, combien tous les auteurs décrivent un homme qui malgré sa maladie de Parkinson (tant qu'il n'a pas été trop atteint), supportait la chaleur africaine avec une facilité déconcertante, supportait les voyages et les jets lags comme si rien ne l'atteignait, etc. Dieu est à l'oeuvre parmi les Siens, cela éclatait en ce Pape.
De la même façon, notre Pape actuel a 82 ans, un âge ou d'autres perdent la mémoire, marchent doucement, sont interdits d'avion. Lui, non. Et en plus, il ne vit qu'avec un seul poumon. Et il garde toute sa poigne, son intelligence remarquable, comme en témoigne le récent sommet de Rome où il a initié et porté cette rencontre autour de la protection des mineurs face à la totalité de ses rangs. Il a sûrement dû bien mouiller la chemise et bien faire tourner ses méninges pour anticiper et se préoccuper d'un tel sommet, aussi guetté médiatiquement, aussi attendu mondialement.
Je voudrais nous y voir nous, même avec une grande équipe, à gérer un pareil sommet, même à nos jeunes âges, et avec 10 fois plus d'énergie que lui!

Soyons honnêtes, laissons à Dieu sa part, celle de recruter ses rangs comme bon et bien Lui semble.

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par Bassmeg » mar. 26 févr. 2019, 23:56

Il me parait vital que nous posions des limites d' âge au sacerdoce, à la prêtrise et au séminaire. Sinon, nous continuerons à avoir les mêmes problèmes que nous avons sans cesse.

Soyons clair, l'immaturité n' est pas une bonne chose pour un prêtre. La sénilité non plus. Personne ne veut d'un prêtre ignorant des choses de la vie, et personne ne veut d' un prêtre giflant des bébés. De la même manière, personne ne veut monter dans un bus conduit par un ado, ni par un vieillard. Dans le monde, on a des limites d'âge pour tout, et c'est bien et normal. Dans l'Eglise, ce serait logique qu'on fasse cela aussi, puisque les gens d'Église sont des gens normaux et que quand ils sont jeunes, ils sont comme les jeunes normaux et quand ils sucrent les fraises, ils sont comme les personnes âgées normales. Ceux-là, on doit les mettre au calme, pas les laisser gifler des mômes. J'ai été marquée par cette video de la gifle. Cet homme n'avait rien à faire là. Sa place est dans une maison de retraite ou dans un hospice. [...]

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par zelie » lun. 18 févr. 2019, 10:48

Et j'ajouterais que ce n'est pas notre rôle de juger qui Jésus a appelé au sacerdoce, ni comment ni quand. Car devenir prêtre, devenir moine ou moniale, est un appel de Dieu auquel on répond, pas une décision de seconde main prise un peu après toutes les autres.
L'Eglise, Dieu, a besoin d'hommes mûrs, adultes et sûrs pour optimiser ses missions, des hommes qui peuvent Le représenter dans toutes ses dimensions de Père ; certains prêtres, comme des fruits mûrs, ne seront juteux et délicieux que plus tard, et ces ouvriers de la onzième heure peuvent aussi servir d'ancrage et d'exemple à des prêtres plus jeunes et moins expérimentés en termes de famille, et vice versa, un jeune enflammé d'amour au point de donner toute sa vie et sa jeunesse et de renoncer au monde dès l'aube de son temps peut édifier et entraîner à sa suite d'autres frères plus âgés.
Les apôtres autour de Jésus étaient de tous âges, certains vraisemblablement très jeunes, comme saint Jean, d'autres très vieux, comme Barthélémy par exemple. C'est justement ce mélange qui a fait la richesse et la force de l'Eglise naissante.
Ainsi les derniers seront les premiers et les premiers seront les derniers. (Mat 20 : 16)

Je pense aussi à Soeur Emmanuelle, soeur quelconque jusqu'à 60 ans, mais sainte admirable à partir cet âge, qui a su sublimer ce qu'il y avait de plus pauvre et de plus sale sur terre par son seul rayonnement en allant vivre dans les poubelles du Caire.

Alors merci infiniment Seigneur, de nous aimer et de prendre soin de nous au point d'appeler des prêtres même sur le tard, pour le bien de tous, car souvent ce sont des prêtres convaincus et engagés, des personnes qui veulent faire changer le monde, des personnes qui ont cheminé toute une vie dans la foi et qui savent encore la faire fleurir à un âge où le commun des mortels n'aspirent qu'à prendre une retraite confortable et un poil égoïste.
Et à vous qui vous sentez appelés même tard, restez à l'écoute de cet appel, allez vers autant de prêtres qu'il le faudra pour faire aboutir ce que vous ressentez au fond de vous. Prenez contact avec votre diocèse!
Des grands saints, je pense là tout de suite à Sainte Faustine, ont été rejetés encore et encore de monastères pendant des années avant d'y être enfin accueillis, parfois mal accueillis, cantonnés au portail. Si Sainte Faustine avait baissé les bras, elle n'aurait pas transmis au monde le don de la Miséricorde Divine au monde entier, Jean-Paul II n'en aurait peut être pas entendu parler, et n'aurait pas institué le dimanche de la Miséricorde, et son successeur actuel n'aurait peut-être pas institué une année de la Miséricorde lors du cinquantenaire de Vatican II (2015-2016), etc. Idem pour Padre Pio, idem pour tant et tant de saints déterminants pour l'histoire chrétienne de l'humanité...

Adoremus Te, vous valez bien mieux qu'en rester à témoigner anonymement sur un réseau dépersonnalisé! Je ne connais pas votre âge, mais ça m'étonnerait que ce soit cela le véritable frein à une vocation si vous la sentez venir vous habiter. (Je n'en doute pas non plus pour les autres intervenants, c'est juste que le seul que j'ai lu et vu prendre des positions honorables et cohérentes, c'est Adoremus Te, de part son ancienneté sur le forum).
Mgr Aupetit, bien qu'ordonné prêtre seulement à 44 ans, a été vicaire général à 55 ans, évêque à 62 ans et archevêque à 65 ans. C'est un homme habité par le désir de soulager la souffrance, plein de répondant et convaincu de sa tâche, et ç'aurait été dommage, rien que pour une question d'âge, de priver l'Eglise d'une perle pareille! Et tant d'autres de par le monde, mal partis au départ, ont eu une vie encore plus décisive pour la foi du plus grand nombre, même dans le silence de leur confessionnal (le curé d'Ars, Padre Pio, etc.)!
Allez, courage à vous tous, et que Dieu, notre Père, vous bénisse et vous accueille de Son Sourire!

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par Foxy » dim. 17 févr. 2019, 19:15

Déjà qu'on constate que la majorité des prêtres paroissiens actuellement en fonction sont très âgés, plus de 70 ans, trop âgés compte tenu de l'ampleur de leurs tâches (multi-paroisses) je ne pense pas qu'il faille en recruter de nouveaux du même grand âge.

Ce ne serait pas raisonnable sauf s'ils sont cantonnés dans un monastère pour prier...
@Briscard

Vous avez raison si les prêtres en question ont un handicap, mais certains reviennent de mission et sont à leur Maison Mère et si l'évêque le permet, ils peuvent beaucoup aider dans les paroisses. En plus, ils sont très ouverts et beaucoup plus disponibles puisqu'ils n'ont pas d'activités paroissiales sauf la messe et les confessions éventuellement.

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par Briscard » dim. 17 févr. 2019, 15:18

Déjà qu'on constate que la majorité des prêtres paroissiens actuellement en fonction sont très âgés, plus de 70 ans, trop âgés compte tenu de l'ampleur de leurs tâches (multi-paroisses) je ne pense pas qu'il faille en recruter de nouveaux du même grand âge.

Ce ne serait pas raisonnable sauf s'ils sont cantonnés dans un monastère pour prier...

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par Dubois Bélinda » mar. 12 févr. 2019, 23:13

Je voulais juste dire ma compassion à toutes ces personnes qui veulent rejoindre la vie religieuse et à qui on ferme la porte. Cela me rend triste. Tenez bon !!!! Jésus a dit : Frappez et on vous ouvrira!

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par Galilée » lun. 28 nov. 2016, 17:41

Je connais une fraternité "les frères de la résurrection" et ils sont tous âgés.
Cette congrégation est dédiée aux veufs.
L'un d'eux vient de devenir prêtre, et il a les cheveux blancs depuis un moment, donc je pense que ça doit être tout à fait possible de trouver une congrégation même si on est un peu âgé, même si on a l'impression d'avoir à faire le chemin du calvaire pour y arriver.

Thérèse de Lisieux, elle, s'était vu refuser l'entrer au Carmel à cause de son jeune âge...

Re: aidez moi à devenir ceque je resens!!

Message par kossi316 » ven. 25 nov. 2016, 20:53

Je me nomme Alfred. A cause de mon âge, je n'ai pas pu rentrer au séminaire. Mon désir était de devenir un prêtre diocésain. Cependant je n'y arrivais pas et j'avais pris la vie religieuse malgré moi et j'ai fait 10 ans dans cette vie mais ce n'est pas ce que je désire au fond de moi. J'avais quitté en recevant une attestation sans rien fait de mal bien sûr. Je suis actuellement au Ghana pour frapper aussi a cette porte. J'ai 39 ans et j'apprends actuellement l'anglais. S'il vous plait, si ce forum peut m'aider à devenir un bon prêtre je serai ravi. J'ai besoin d un prêtre qui peut me comprendre et m'aider. En Afrique l'âge est limité. Mais St Pierre avait plus de 40 ans avant que Jésus le choisisse!! Je souffre et je pleure chaque jour à cause de ça. Voici mes coordonnées de contact: [...]


Niveaux : Brevet Technicien en électricité industrielle. Merci merci encore merci!
moi c'est Germain.contacter moi je peux vous aider

Re: Limite d'âge : sacerdoce/entrée au séminaire

Message par lepetit_saintdu69 » jeu. 09 juin 2016, 21:39

Je peux peut-être vous aider, je connais pas mal de prêtres (dont j'ai les numéros de portables); je suis du diocèse de Lyon. Si vous êtes intéressé faites-moi signe. :)

Re: aidez moi à devenir ceque je resens!!

Message par MENSAH Alfred » mer. 08 juin 2016, 14:34

Je me nomme Alfred. A cause de mon âge, je n'ai pas pu rentrer au séminaire. Mon désir était de devenir un prêtre diocésain. Cependant je n'y arrivais pas et j'avais pris la vie religieuse malgré moi et j'ai fait 10 ans dans cette vie mais ce n'est pas ce que je désire au fond de moi. J'avais quitté en recevant une attestation sans rien fait de mal bien sûr. Je suis actuellement au Ghana pour frapper aussi a cette porte. J'ai 39 ans et j'apprends actuellement l'anglais. S'il vous plait, si ce forum peut m'aider à devenir un bon prêtre je serai ravi. J'ai besoin d un prêtre qui peut me comprendre et m'aider. En Afrique l'âge est limité. Mais St Pierre avait plus de 40 ans avant que Jésus le choisisse!! Je souffre et je pleure chaque jour à cause de ça. Voici mes coordonnées de contact: [...]


Niveaux : Brevet Technicien en électricité industrielle. Merci merci encore merci!

Haut