Le Diaconat, devenir diacre

Règles du forum
Forum d'aide pour le discernement des vocations sacerdotales et religieuses

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Le Diaconat, devenir diacre

Re: Le Diaconat, devenir diacre

Message par Christophe67 » dim. 24 sept. 2017, 13:51

Juste une précision concernant la durée de la formation au diaconat permanent selon mon expérience propre. Elle est d'une durée totale de 6 ans et s'organise ainsi :

- 2 années de discernement qui précèdent la formation - en couple pour les hommes mariés - avec une équipe diocésaine dirigée par un prêtre, désigné par l'évêque, et une commission de discernement présente à chaque rencontre (clercs + laïcs : majoritairement épouses de diacres pour mon groupe).
A l'issue de ces deux années de discernement, la commission rend ses conclusions à l'évêque. Lequel appelle alors, et seulement à ce moment, les laïcs en discernement à faire acte de candidature.
Je me suis laissé dire que la durée pouvait être d'1 an seulement dans certains diocèses.

- 3 années de formation initiale à partir du moment où ils sont officiellement candidats. Ordination diaconale à l'issue de la formation initiale avec accord (c'est même plus car je devrais plutôt dire "avec adhésion") indispensable de l'épouse.

- 3 années de formation complémentaire qui suivent l'ordination.

Le tout s'échelonne donc sur une durée de 8 années entre le commencent du discernement, la formation initiale, l'ordination et la formation complémentaire.

Attention cependant, le ministère du diaconat permanent n'est pas un ministère pour la célébration liturgique. Ce n'est pas le diaconat à vocation sacerdotale, le diacre permanent peut très bien (en plus de sa mission) servir à l'autel mais aussi rester dans les bancs selon le souhait du curé de la paroisse.
Le diacre permanent est incardiné au diocèse et exerce son ministère dans les endroits qu'il fréquente (professionnel, syndical, associatif ...), il peut très bien exercer une mission en dehors de sa paroisse et le curé peut très bien ne pas souhaiter le solliciter, "certains ne souhaitant pas qu'on marche sur leurs plates bandes" pour reprendre l'expression de mon archevêque.
Il est missionné par lettre par son évêque et est tenu, par contre, à pratiquer la liturgie des heures, non pour lui, mais pour l'Eglise et le monde.

Que ceux qui verraient le diacre permanent comme une sorte de sous-prêtre ou de super-laïc ne se leurrent pas, c'est plutôt un signe visible de la présence de l'Eglise dans des milieux ou des endroits où elle n'est pas fréquentée ou méconnue.


Cordialement.

Re: Le Diaconat

Message par poche » sam. 24 janv. 2015, 8:18

Bonjour Poche,


Merci pour cette information.

Oui ma femme me donnera cette permission, probablement à la condition de ne pas y être impliquée. Hors d'après ce que je sais la formation de diacre (sur 4 ans plus les 1 à 2 ans de discernement) implique un rôle pour l'épouse, dans la formation elle-même mais également dans la rencontre d'autres couples afin de témoigner par le couple et pour le couple. Et là je vois une difficulté.

je vous remercie en tous les cas, si vous arrivez à obtenir d'autres informations/conseils sur ce cas je vous en serai reconnaissant.


Cordialement.
Il y a deux raisons pour lesquelles je ne peux penser à la raison pour laquelle l'autorisation de l'épouse est nécessaire.

La première est que vous ne serez pas à la maison pour ce qui peut sembler une longue période. Servir à la messe, célébrer des funérailles, visites à l'hôpital ou la prison, l'enseignement de différentes classes, la direction spirituelle pour les différents groupes.

La deuxième est que, d'une manière, votre femme sera impliquée. Elle sera connue comme "la femme du diacre".

Ce que je vous recommande de faire est de parler à votre femme à ce sujet. Si elle dit «non», essayez d'être en paix. Peut-être que Dieu vous appelle à autre chose. Peut-être que Dieu vous appelle au diaconat, mais pas maintenant.

Il est possible d'être saint et d'être un laïc marié. La sainteté réelle est ce que Dieu veut. Il y a un dicton : si vous voulez voir rire Dieu, parlez-lui de vos plans.

Re: Le Diaconat

Message par nano » lun. 19 janv. 2015, 21:13

Bonsoir Christophe
Les diacres, eux aussi, doivent être dignes de respect, n’avoir qu’une parole, ne pas s’adonner à la boisson, refuser les profits malhonnêtes, garder le mystère de la foi dans une conscience pure.
On les mettra d’abord à l’épreuve ; ensuite, s’il n’y a rien à leur reprocher, ils serviront comme diacres.
Les femmes, elles aussi, doivent être dignes de respect, ne pas être médisantes, mais sobres et fidèles en tout.
Que le diacre soit l’époux d’une seule femme, qu’il mène bien ses enfants et sa propre famille.
Les diacres qui remplissent bien leur ministère obtiennent ainsi une position estimable et beaucoup d’assurance grâce à leur foi au Christ Jésus.
Je pense être un peu dans le même cas que vous (à ceci près que mon épouse semble plus hostile à ma foi). Je le vois, non pas vraiment comme un obstacle, mais comme une épreuve, au bon sens du terme, comme si le Seigneur me disait "ta mission d'évangélisation commence ici. De toute façon, tu as encore 5 ans avant d'être admissible ; pendant ce temps, apprends donc à progresser dans la charité." Une sorte de baromètre de discernement, en fin de compte ...

En union de prière ...

Re: Le Diaconat

Message par Christophe67 » lun. 19 janv. 2015, 12:06

Bonjour Poche,


Merci pour cette information.

Oui ma femme me donnera cette permission, probablement à la condition de ne pas y être impliquée. Hors d'après ce que je sais la formation de diacre (sur 4 ans plus les 1 à 2 ans de discernement) implique un rôle pour l'épouse, dans la formation elle-même mais également dans la rencontre d'autres couples afin de témoigner par le couple et pour le couple. Et là je vois une difficulté.

je vous remercie en tous les cas, si vous arrivez à obtenir d'autres informations/conseils sur ce cas je vous en serai reconnaissant.


Cordialement.

Re: Le diaconat peut-il s'exercer seul ?

Message par poche » dim. 18 janv. 2015, 9:03

Il y a un diacre à mon église dont la femme n'est pas catholique. Est-ce que votre femme est prête à donner sa permission par écrit pour que vous puissiez devenir diacre?

Le diaconat peut-il s'exercer seul ?

Message par Christophe67 » sam. 17 janv. 2015, 12:44

Bonjour à tous,


Voilà, l'expérience spirituelle que j'ai vécue en 2013 lors du dimanche de Pâques, ainsi que les fruits qui en ont découlé , et la relation très intime que je vis avec Dieu depuis, me poussent à me diriger vers le diaconat.
Mon épouse ne partageant pas cette foi, sans y être hostile non plus, je sais que cela peut être un obstacle au plein exercice de ce beau ministère, aussi n'ai je pas encore exprimé ce souhait à mon évêque.

Je voudrais juste savoir, si vous avez des témoignages, ou des exemples de diacres qui exercent, ou ont exercé ce ministère dans le même cas de figure. J'ai bien entendu prévu une retraite de discernement mais je pense que des témoignages peuvent m'aider également.



Cordialement.

Re: Je voudrais devenir Diacre.

Message par poche » mar. 28 oct. 2014, 7:53

Ce que je recommande est que vous recherchiez une bonne direction spirituelle. Il se peut que Dieu vous appelle au diaconat. Un bon directeur spirituel peut vous aider à discerner la direction à laquelle Dieu vous appelle et il peut également vous diriger dans la bonne direction.

Re: Je voudrais devenir Diacre.

Message par katolik » ven. 12 sept. 2014, 17:56

Julien,

sachez que , souvent, ce sont les pretres qui proposent des noms à l’Évêque....

Je vous conseille d'en parler à votre accompagnateur spirituel si vous en avez un, ou au pretre de votre paroisse !

Mais, effectivement, il y a diverses conditions : 10 ans de Mariage, mais il faut avoir également 35 ans minimum,....etc

Re: Je voudrais devenir Diacre.

Message par Jean-Mic » lun. 08 sept. 2014, 15:24

Il y a déjà une bonne demi-douzaine de fils sur le même sujet sur ce site. Vous pourriez commencer par les lire. Vous y trouverez ce qu'il faut savoir, à qui s'adresser, ... Vous y trouverez entre autres le lien vers le site du site national du diaconat permanent : http://www.diaconat.cef.fr/.

Fraternellement
Jean-Mic

Re: Je voudrais devenir Diacre.

Message par Kerniou » lun. 08 sept. 2014, 12:08

Bonjour Julien,
Pourquoi ne pas vous adresser, aussi, à votre diocèse qui vous pourrait vous proposer des engagements préliminaires à votre diaconat. Engagements qui vous permettraient de cheminer et de mûrir votre décision. Ainsi l'attente deviendrait un parcours et non plus une longue attente.
Bon courage à vous.

Je voudrais devenir Diacre.

Message par Juju40250 » lun. 08 sept. 2014, 9:25

Bonjour à tous.
Je fait une petite présentation rapide : Je m'appelle Julien j'ai 29 ans, marié depuis un an, 3 enfants et j'ai fais ma première communion et confirmation l'année dernière. J'ai découvert la Foi un jour où rien ne pouvais me conforter dans les épreuves... mais je ne suis pas là pour vous parler de mes soucis passés :p

Aujourd'hui, je souhaiterais devenir diacre. Je suis très motivé pour devenir serviteur de notre Sainte Mère l’Église, serviteur de mon prochain. Je sens que c'est un appel au service que je reçois du Seigneur. Ma vie à était transformée le jour où je l'ai rencontré.

Le seul problème : Je ne sais par où commencer. J'ai pus lire que pour devenir diacre permanent, il était nécessaire d’être marié depuis plus de 10 ans.
Mais suis-je obligé d'attendre pour débuter un apprentissage?
Pouvez-vous m'aidez dans ce chemin ?
Je vous en remercie d'avance.
:fleur: Fraternellement. :fleur:

Julien

Re: Diacre ?

Message par Jean-Mic » mar. 28 janv. 2014, 13:13

On voit bien dans cet exemple précis du diaconat que l'adaptation faite à la règle du droit canonique ... :
  • 1/ est conforme à l'esprit de la règle,
    2/ est une adaptation somme toute mineure de la règle,
    3/ que l'adaptation va dans d'une restriction de la règle.
Il est clair que les règles adoptées par les conférences épiscopales nationales ne peuvent qu'être conformes à l'esprit du droit. Elles peuvent éventuellement être (un peu) plus restrictives que le CDC (c'est le cas ici), mais en aucun cas elles ne pourraient être plus larges (ou plus laxistes) que le droit commun de l'Eglise (par exemple, elles ne pourraient pas abaisser les âges de 25 et 35 ans requises par le CDC).

Fraternellement
Jean-Mic

Re: Diacre ?

Message par Toto » lun. 27 janv. 2014, 23:35

Je cite :
Les conditions édictées par le Code de Droit Canonique (CIC) et spécifiées par les Evêques de France (CEF) sont les suivantes :
  • Hommes mariés : 35 ans accomplis (CIC) et au moins 10 ans de mariage (CEF) lors de l'ordination.
    Hommes célibataires : 25 ans accomplis lors de l'ordination (CIC).


Ah, OK, merci bien, je comprends mieux pourquoi je ne trouvais rien dans le code. Mais cela amène une deuxième question : une conférence des évêques a-t-elle le droit d'inventer sur ce point une nouvelle règle que le code de droit canon ne prévoit pas? Le code donne déjç latitude aux conférences locales d'augmenter les âges requis pour le diaconat permanent et le presbytérat (1031 paragraphe 3) ; nulle part que la conférence des évêques aurait le droit d'inventer une nouvelle règle... Je me garderais bien de trancher, ayant atteint les limites de mes faibles connaissances en droit canon, mais la question mérite d'être posée.

Re: Diacre ?

Message par Jean-Mic » lun. 27 janv. 2014, 13:33

... l'évêque ... : il ne peut pas connaître tous les fidèles de son diocèse.
Et pourtant si, dans certains cas ! Sans qu'il puisse effectivement connaître tout le monde, c'est l'avantage des petits diocèses à dominante rurale que l'évêque soit réellement très proche de ses fidèles. C'est le cas de diocèses comme le mien (Nevers), celui de Fée VIoline (Mende), ou de Salésienne05 (Gap et Embrun) ... C'est vraiment une très grande grâce pour le diocèse.
Dans la pratique, c'est rarement l'évêque qui interpelle
Oui et non ! C'est exact que les diacres potentiels sont sans doute repérés par leur curé ou leur aumônier qui les adressent alors au service des vocations. Mais dans mon diocèse, l'initiative de l'évêque reste réelle : les évêques successifs ont invité à intervalle régulier leur prêtres à regarder autour d'eux si certains hommes pouvaient être interpelés. Je pense que c'est le cas dans d'autres diocèses.

Fraternellement
Jean-Mic

Re: Diacre ?

Message par Peccator » dim. 26 janv. 2014, 23:10

Je découvre ce fil. Il y a une chose que personne n'a dite au sujet de la vocation au diaconat :
on n'est pas candidat au diaconat, on y est appelé.
Si, je l'ai dit, juste au dessus. Vous ne me lisez pas, alors? :(

:oops: Toutes mes excuses, effectivement vous l'aviez dit.

Disons que j'ai développé l'idée, alors ? :fleur:
Dans la pratique, c'est rarement l'évêque qui interpelle : il ne peut pas connaître tous les fidèles de son diocèse.

Haut