Piété mariale

Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Piété mariale

Re: Piété mariale

Message par Per Mariam » sam. 27 août 2016, 19:36

7 ans plus tard, je reprends ce forum car la question de la piété mariale me travaille depuis longtemps et que je ne comprends pas tout ceux pour qui le Chapelet est la prière du chrétien, n'est-ce pas un peu le rabbachage critiqué dans Matth 6 ?
Bonjour.

Le chapelet n'est pas du rabâchage à condition de le méditer. Je vous suggère trois lectures qui vous éclaireront très certainement :
1°) La lettre encyclique Rosarium Virginis Mariae de Jean-Paul II (dispo sur le site du Vatican). Le Saint Pape y explique, entre autre, comment prier le chapelet pour ne pas qu'il se réduise à du rabâchage.
2°) Saint Rosaire de Saint Josémaria : un exemple concret (parmi d'autres) de méditation des mystères. À lire gratuitement sur http://fr.escrivaworks.org/book/saint_rosaire.htm
3°) Rosaire un jour, rosaire toujours du frère Louis-Marie Ariño-Durand, op (chargé de la Promotion du Rosaire). J'ai lu ce livre durant les vacances et il m'a assez bien éclairé. L'auteur démonte un à un les principaux griefs faits à la prière du rosaire. Pour un "sceptique" comme vous, c'est une excellente lecture. Je vous conseille de commencer par ce livre. Il est assez récent et est disponible également au format eBook.

Re: Piété mariale

Message par HervéNoiray » lun. 08 août 2016, 2:25

7 ans plus tard, je reprends ce forum car la question de la piété mariale me travaille depuis longtemps et que je ne comprends pas tout ceux pour qui le Chapelet est la prière du chrétien, n'est-ce pas un peu le rabbachage critiqué dans Matth 6 ?
Je partage vraiment les réflexions de Etrigan; celles de David qui loue Marie "souveraine" et reine des cieux me désole. Je crois vraiment que depuis des siècles (Ste Gertrude, St Bernard, Anne Catherine Emeric...) beaucoup de chrétiens ont inconsciemment cherché une déesse mère !
Oui, Marie a été "La" femme choisie pour être la mère terrestre de Jésus, celle qui l'a élevée et qui par la suite l'a engagé dans sa vie chrismale à Cana (" faites ce qu'il vous dira"), et qui l'a accompagné à la croix, a été confiée à Jean (elle est un peu notre mère) et a été présente à la Pentecôte. Oui, Marie est l'intercesseur le plus proche du Fils, oui il est bon de prier avec elle, mais elle n'est qu'une femme !
N'oublions pas que St Marc et St Paul dans leurs écrits ne citent chacun "la Mère de Jésus " qu'une seule fois chacun (Marc 3,31 et Galates 4,4); aurait-ce été le cas si Marie était la "Reine des cieux" ?
Pour autant je crois que pour beaucoup elle demeure la porte de la parole de Jésus.

Re: Piété mariale

Message par nad » mar. 15 oct. 2013, 23:18

Bonsoir Peccator
Kisito, Nad, cherchant à faire grandir ma dévotion pour Marie (si, si !),
mais je vous crois même sans le "si si"....
:rire:
Pour toute confidence moi aussi j'essaie de faire grandir ma dévotion à Marie.... ou Marie essaie de me faire grandir en Christ à moins que ce soit le Christ qui a travers Marie essaie d'être un peu moins à l'étroit dans mon âme... bref :) :s :sonne: avancer yeux fixé sur le Christ par Marie semble une bonne oie, enfin ce sont les Saints qui le disent alors je veux bien les croire après tout eux, ils sont déjà Saints,....:cool:

le fil de notre Ami de la Miséricorde
viewtopic.php?f=134&t=25126
Merci pour le lien je n'avais pas vu ni ne connais le père Neubert (oops surement shame on me.... :oops: )
Je le trouve admirable, cette façon d'aborder Marie me semble excellente. C'est une mariologie toute entière tournée vers le Christ.
Mais tout ce qui est Par Marie ne peut être que vers Le Christ....
Portowiec a écrit:
Bonjour,

un petit conseil lecture, si vous avez le temps et l'envie bien entendu :
Pour les livres du Père Grignon de Montfort, ils sont très bon mais il est bon de ne pas resté seul dans ces lectures, il faut être accompagné et avoir l'avis du père spirituel avant de se lancer dans ces méditations, cela correspond à un chemin... tous nos chemin même s'il passe par Marie ne sont pas les mêmes. Il n' y a qu'à lire l'avertissement du "Secret de Marie " pour s'en convaincre... Personnellement c’est le genre de phrases qui m'inspirent humilité et prudence et donc l'avis du père ou de la mère spirituelle parait très souhaitable avant de se lancer....

en udp

nad

Re: Piété mariale

Message par Belin » mar. 15 oct. 2013, 19:32

Bonjour,

un petit conseil lecture, si vous avez le temps et l'envie bien entendu :
J'ai déjà lu ce chef d'oeuvre, oui c'est cette oeuvre qui a consolidé mes bases fragiles de ma dévotion mariale. Je la recommande particulièrement à tout ceux qui veulent comprendre et "goûter" ce que c'est que la dévotion mariale.
Il y a une autre oeuvre du même auteur ( Grignon de Monfort) sur le rosaire "Le Secret Admirable du Très Saint Rosaire
pour se convertir et se sauver" , il y a vraiment dévoilé tous les secrets du rosaire
Ces deux œuvres et beaucoup d'autres se trouvent en téléchargement gratuit sur le site http://www.jesusmarie.com

Re: Piété mariale

Message par Portowiec » mar. 15 oct. 2013, 12:51

Bonjour,

un petit conseil lecture, si vous avez le temps et l'envie bien entendu :

Image

Re: Piété mariale

Message par Belin » mar. 15 oct. 2013, 12:10

Kisito, Nad, cherchant à faire grandir ma dévotion pour Marie (si, si !), je relis avec plus d'attention le fil de notre Ami de la Miséricorde
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 34&t=25126

Je le trouve admirable, cette façon d'aborder Marie me semble excellente. C'est une mariologie toute entière tournée vers le Christ.
Merci Peccator, j'ai commencé à jeter un coup d'oeil et de prime abord c'est effectivement intéressant , j'espère trouver le temps pour l'achever ( avec le boulot, et ma vie de prière c'est pas facile pour moi de trouver du temps libre pour "dévorer" des lectures spirituelles)
Comme vous dites c'est très important de prendre conscience que notre piété Mariale est tournée entièrement vers le Christ. C'est cette prise de conscience qui nous libère de tout scrupule.

Re: Piété mariale

Message par Peccator » mar. 15 oct. 2013, 10:58

Kisito, Nad, cherchant à faire grandir ma dévotion pour Marie (si, si !), je relis avec plus d'attention le fil de notre Ami de la Miséricorde
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 34&t=25126

Je le trouve admirable, cette façon d'aborder Marie me semble excellente. C'est une mariologie toute entière tournée vers le Christ.

Re: Piété mariale

Message par nad » lun. 14 oct. 2013, 15:06

Benoit XVI disait Tout est venu DU Christ même Marie, Tout est venu Par Marie Même le Christ" Marie est donc celle qui nous permet de rejoindre le Christ, comme Kisito l'a expliqué. Elle nous donne à travers sa présence, ses silences, son obéissance, l'accueil des Mystères, sa fidélité malgré son incompréhension, toute l'éducation maternelle dont nous avons besoin pour marcher en confiance. En regardant Marie et lui demandant son intercession, nous lui demandons de nous aider à accueillir la Purification de notre amour En Jésus et Par L'Esprit Saint et Pour Notre Père. Marie est celle qui comme une mère attend son enfant, prend les prières, enlève ce qui déplait à Dieu en douceur, Les complète et les présente pour nous. Et en cela elle nous mène au Chemin de Vie, elle nous guide. Elle est incontournable elle est Notre Mère et la prier et lui donner sa place de Mère véritablement en nous mettant entre ses mains comme des enfants pour être éduquer n'est pas la diviniser mais c'est accomplir la Volonté de Notre Seigneur qui à la Croix a remis l'humanité dans les mains de sa Mère et a présenté à Jean et donc à nous Notre Mère.

De multiples prières permettent de bien comprendre ce rôle maternel de Marie et la nécessité de nous laisser éduquer par son amour, notre amour ne peut alors devenir qu'un Fiat à Dieu malgré toute notre faiblesse. Une des prières qui nous aide à bien entendre que notre amour de Marie n'enlève rien à Dieu est celle de Marthe Robin
O Mère Bien Aimée

O Mère Bien Aimée, vous qui connaissez si bien les voies de la sainteté et de l’amour, apprenez-nous à élever souvent notre esprit et notre coeur vers la Trinité, à fixer sur Elle notre respectueuse et affectueuse attention. Et puisque vous cheminez avec nous sur le chemin de la vie éternelle, ne demeurez pas étrangère aux faibles pélerins que votre charité veut bien recueillir ; tournez vers nous vos regards miséricordieux, attirez-nous dans vos clartés, inondez-nous de vos douceurs, emportez-nous dans la lumière et dans l’amour ; emportez-nous toujours plus loin et très haut dans les splendeurs des cieux.

Que rien ne puisse jamais troubler notre paix, ni nous faire sortir de la pensée de Dieu, mais que chaque minute nous emporte plus avant dans les profondeurs de l’auguste mystère, jusqu’au jour où notre âme pleinement épanouie aux illuminations de l’union divine, verra toutes choses dans l’éternel Amour et dans l’Unité.

Ainsi soit-il.

Marthe Robin
en udp

nad

Re: Divorcés-remariés, divorcés tout court et communion

Message par Belin » dim. 13 oct. 2013, 22:41

Par exemple, quand vous citez des textes qui parlent de la "divine et tendre Mère" : tendre, oui ; divine, non. Ou quand vous élevez Jésus tellement haut qu'il en serait inaccessible : Jésus s'est fait justement tout petit et a vécu parmi les hommes pour se rendre accessible. Il est assis à la droite du Père d'où il règne au Ciel, certes, mais il ne cesse pour autant de descendre de son trône pour se mettre à notre portée.

Toute mariologie qui aboutirait à mettre Jésus hors de notre portée me semble erronée, car elle va justement à l'encontre de tout ce que Jésus a fait : ce n'est pas l'homme qui est capable de monter au niveau de Dieu, mais Dieu qui descend à notre niveau.
Vous voulez encore soulever la discussion sur la miséricorde et la justice. Jésus est miséricordieux mais je l'ai dis sa miséricorde attend notre collaboration. Dans le notre Père on dit pardonne nous comme nous pardonnons. Dans presque tous les miracles de Jésus, les bénéficiaires ont dû faire acte d'humilité ou de Foi. Et dans le passage sur la Cananéenne, Il a fallu que la Cananéenne persévéré dans son acte de Foi pour obtenir la miséricorde de Christ.
Il peut donc arriver que notre degré de Foi ou d'humilité soit en dessous de ce que Jésus attend de notre collaboration. C'est dans cette hypothèse que la médiation de Marie prend toute sa place.
En allant à Jésus par Marie, c'est un acte de prudence que l'on fait. Est ce que la collaboration que Jésus attend de Moi est suffisante?
Marie n'a pas cette exigence à priori, elle n'a pas reçu le pouvoir de Juger qui appartient à Dieu ( donc à Jésus) seul.

Et aussi il faut comprendre le sens qu'on met derrière les mots. Je dis souvent que Maradona est le dieu du football. Cela ne signifie pas que le considère comme Dieu.

Re: Divorcés-remariés, divorcés tout court et communion

Message par Peccator » dim. 13 oct. 2013, 22:03

Vous avez justement les préjugés des protestants.
Les protestants considèrent que les catholiques divinisent Marie. Je ne suis pas d'accord, je pense que nous vénérons Marie, et je pense que la dévotion mariale est pleine de richesses spirituelles. Je travaille activement à renforcer la mienne.

Mais pour autant, je suis attentif à l'avertissement des protestants. Je n'ignore pas que certains ont effectivement chuté dans l'idolâtrie de Marie tellement ils ont laissé leur dévotion mariale prendre le dessus.

Et il arrive que certaines choses que vous exprimez me semblent ouvrir la possibilité à cette erreur. Par exemple, quand vous citez des textes qui parlent de la "divine et tendre Mère" : tendre, oui ; divine, non. Ou quand vous élevez Jésus tellement haut qu'il en serait inaccessible : Jésus s'est fait justement tout petit et a vécu parmi les hommes pour se rendre accessible. Il est assis à la droite du Père d'où il règne au Ciel, certes, mais il ne cesse pour autant de descendre de son trône pour se mettre à notre portée.

Toute mariologie qui aboutirait à mettre Jésus hors de notre portée me semble erronée, car elle va justement à l'encontre de tout ce que Jésus a fait : ce n'est pas l'homme qui est capable de monter au niveau de Dieu, mais Dieu qui descend à notre niveau.

Re: Divorcés-remariés, divorcés tout court et communion

Message par Belin » dim. 13 oct. 2013, 21:26

L'amour de Marie devient idolâtrie lorsqu'il mène à vouloir la diviniser. Ou quand on se met à considérer que Marie est le chemin, oubliant que c'est Jésus qui est le chemin, la vérité et la vie. Marie ne fait que nous guider vers le chemin : "Faites tout ce qu'Il vous dira".
Jésus est le chemin qui mène au Père. Marie est le chemin qui mène à Jésus. Diviniser Marie c'est lui donner les attributs que Dieu seul a, et aucune dévotion mariale ne fait cela. Lorsqu'on honore Marie, elle glorifie à l'instant même Dieu de la façon la plus parfaite et c'est biblique.
Vous avez justement les préjugés des protestants.

Re: Divorcés-remariés, divorcés tout court et communion

Message par Peccator » dim. 13 oct. 2013, 19:46

Il ne faut pas tomber dans le piège des protestants et autre catholiques scrupuleux. L'amour de Marie ne peux jamais être idolâtrie, c'est impossible.
L'amour de Marie devient idolâtrie lorsqu'il mène à vouloir la diviniser. Ou quand on se met à considérer que Marie est le chemin, oubliant que c'est Jésus qui est le chemin, la vérité et la vie. Marie ne fait que nous guider vers le chemin : "Faites tout ce qu'Il vous dira".

Piété mariale

Message par Belin » dim. 13 oct. 2013, 15:54

Il ne faut pas tomber dans le piège des protestants et autre catholiques scrupuleux. L'amour de Marie ne peux jamais être idolâtrie, c'est impossible. L’idolâtrie nous éloigne de Dieu, mais l'amour de Marie nous en rapproche. Marie est l'écho de Jésus, Dans la visitation, lorsque Elisabeth l'a bénie, elle l'a reportée tout à Dieu par le magnificat. Quand on dit "Marie", elle renvoie l'écho "Jésus". C'est conscient de cela qu'on n'a plus aucun scrupule à l'aimer telle qu'elle le mérite.

Re: Interrogations sur la dévotion mariale…

Message par Hélène » mer. 18 févr. 2009, 22:54

Donc Marie sourit ... et pardonne. Plusieurs intervenants ne seront pas d'accord avec vous, semble-t-il.
"Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés".

Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés, je ne vois pas pourquoi Marie ne pardonnerait pas également, si nous, pauvres pécheurs en sommes capables par l'Amour du Christ qui nous a pardonné. Maintenant, le Bon Seb, vous a démontré la nuance entre ce pardon que nous pouvons offrir parce qu'Il vient de Dieu (donc, Marie peut pardonner de cette façon comme nous... voir bien mieux que nous étant la Mère du Bel Amour) et le pardon que seul Dieu peut donner car c'est à la racine qu'il arrache le péché. Mais c'est toujours le même pardon qui vient de la même source : Dieu. Tout comme l'Amour n'a qu'une seule source, personne ne s'arrogerait la prétention d'être la source de l'amour mais reconnait que l'amour vient de Dieu. Le Pardon de Dieu nous a rendu capable de pardonner à notre tour et nous avons le pouvoir de pardonner comme nous avons le pouvoir de devenir enfants de Dieu (voir le Prologue de saint Jean) par les mérites du Christ.

Comprenez-vous la nuance ? Que certains ne soient pas d'accord avec moi, laissez-les donc s'exprimer plutôt que de leur prêter des intentions...

Hélène

Re: Interrogations sur la dévotion mariale…

Message par gerardh » mer. 18 févr. 2009, 22:28

_____

Bonjour Hélène,

Donc Marie sourit ... et pardonne. Plusieurs intervenants ne seront pas d'accord avec vous, semble-t-il.


________

Haut