De Christ à Nihiliste

Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : De Christ à Nihiliste

Re: De Christ à Nihiliste

par Léon » mar. 23 juin 2020, 9:35

Salut,

à l'époque (2009) la tranche d'âge était de 19 ans à plus de 60 ans et de tous horizons.
De mémoire, une participation financière est demandée au cas par cas, avec les APL notamment.
l'idée est de rompre avec la solitude extrème et aussi de faire des activités et sorties, des réunions et parfois des petites fêtes.
ils ont pas mal de demandes je crois et ne peuvent peut-être pas accueillir tout le monde, ça dépend des années quoi.

Re: De Christ à Nihiliste

par The Dark Knight » lun. 22 juin 2020, 14:27

Léon a écrit :
lun. 22 juin 2020, 9:45
The Dark Knight a écrit :
sam. 20 juin 2020, 18:25
Re bonjour les enfants.[...]
Bonjour Dark Knight,

c'est votre droit de penser ainsi, et je voudrais vous dire que je comprends très bien ce que vous vivez: je suis diagnostiqué schizophrène depuis 7 ans avec un traitement et un suivi.
Avec le temps, j'ai appris à ne plus m'identifier à la maladie comme vous semblez le faire.
Grandes souffrances, colères, dégoûts de tout, pensées suicidaires, solitude extrême et insupportable, anéantissement total, tout y est passé...

Je connais un lieu en centre Bretagne (et à vers Nantes aussi je crois) qui pourrait vous plaire si vous avez le temps et l'envie pour vous ressourcer avec de la chaleur humaine et de la compréhension pour les blessés de la vie comme nous:
c'est un village d'accueil tenu par plusieurs familles baba-cool bénévoles ( Katia et Nathanaël sont les fondateurs du projet) et qui partagent un style de vie communautaire chrétien, il s'appelle "village saint joseph" >> https://villagesaintjoseph.org
On peut y rester de 6 à 24 mois si j'ai bonne mémoire, ou moins pour découvrir ce nouveau style de vie, et j'en garde un bon souvenir, vraiment très sympa et chaleureux.
Je vous conseille de les contacter, de vous informer et pourquoi pas essayer une année sabbatique là-bas en pleine nature ?
Vous avez le droit de vous offrir une parenthèse, une pause dans votre vie !
La fraternité, la joie et la simplicité de vie peuvent vous faire beaucoup de bien, sans être saoulé de religion même si cela est proposé librement.
Alors on va pas se mentir, ça demande un petit effort de sortir de son isolement, mais ça en vaut bien la peine, vraiment.

Vous pouvez aussi m'écrire par MP si vous voulez d'autres infos, si vous avez des questions ou des coups de gueule à exprimer, pas de soucis.
A votre façon d'écrire, vous avez un grand coeur et une belle personnalité, de la franchise et de la droiture, bref avec de belles qualités humaines, donc un changement d'air, et une période de vie communautaire peut être une bonne expérience pour vous, si le cœur vous en dit.

Bonne journée, et peut-être à bientôt de vos nouvelles, bye.
Je vais voir ça mais je ne pense pas que ça soit de la plus grande aide pour moi. J'ai déjà fait des maisons de repos (certes pas spirituelle) et "faire une pause" n'est pas tellement le besoin recherché mais je vais me renseigner tout de même. Il y a une tranche d'âge ? Bon après je m'en fiche. C'est prix en charge ou faut payer ?

Re: De Christ à Nihiliste

par The Dark Knight » lun. 22 juin 2020, 14:22

Trinité a écrit :
dim. 21 juin 2020, 21:35
The Dark Knight a écrit :
sam. 20 juin 2020, 18:25


Je ne pense ni à l'enfer ou au paradis, tout ça n'a aucune importance pour moi, je pense juste au néant absolu.
Bonjour Dark Knight,

Et si il n'y avait pas de néant absolu ?
Je crois pas à l'enfer dans tout les cas.

Re: De Christ à Nihiliste

par Léon » lun. 22 juin 2020, 9:45

The Dark Knight a écrit :
sam. 20 juin 2020, 18:25
Re bonjour les enfants.[...]
Bonjour Dark Knight,

c'est votre droit de penser ainsi, et je voudrais vous dire que je comprends très bien ce que vous vivez: je suis diagnostiqué schizophrène depuis 7 ans avec un traitement et un suivi.
Avec le temps, j'ai appris à ne plus m'identifier à la maladie comme vous semblez le faire.
Grandes souffrances, colères, dégoûts de tout, pensées suicidaires, solitude extrême et insupportable, anéantissement total, tout y est passé...

Je connais un lieu en centre Bretagne (et à vers Nantes aussi je crois) qui pourrait vous plaire si vous avez le temps et l'envie pour vous ressourcer avec de la chaleur humaine et de la compréhension pour les blessés de la vie comme nous:
c'est un village d'accueil tenu par plusieurs familles baba-cool bénévoles ( Katia et Nathanaël sont les fondateurs du projet) et qui partagent un style de vie communautaire chrétien, il s'appelle "village saint joseph" >> https://villagesaintjoseph.org
On peut y rester de 6 à 24 mois si j'ai bonne mémoire, ou moins pour découvrir ce nouveau style de vie, et j'en garde un bon souvenir, vraiment très sympa et chaleureux.
Je vous conseille de les contacter, de vous informer et pourquoi pas essayer une année sabbatique là-bas en pleine nature ?
Vous avez le droit de vous offrir une parenthèse, une pause dans votre vie !
La fraternité, la joie et la simplicité de vie peuvent vous faire beaucoup de bien, sans être saoulé de religion même si cela est proposé librement.
Alors on va pas se mentir, ça demande un petit effort de sortir de son isolement, mais ça en vaut bien la peine, vraiment.

Vous pouvez aussi m'écrire par MP si vous voulez d'autres infos, si vous avez des questions ou des coups de gueule à exprimer, pas de soucis.
A votre façon d'écrire, vous avez un grand coeur et une belle personnalité, de la franchise et de la droiture, bref avec de belles qualités humaines, donc un changement d'air, et une période de vie communautaire peut être une bonne expérience pour vous, si le coeur vous en dit.

Bonne journée, et peut-être à bientôt de vos nouvelles, bye.

Re: De Christ à Nihiliste

par Trinité » dim. 21 juin 2020, 21:35

The Dark Knight a écrit :
sam. 20 juin 2020, 18:25


Je ne pense ni à l'enfer ou au paradis, tout ça n'a aucune importance pour moi, je pense juste au néant absolu.
Bonjour Dark Knight,

Et si il n'y avait pas de néant absolu ?

Re: De Christ à Nihiliste

par The Dark Knight » sam. 20 juin 2020, 18:25

Re bonjour les enfants. Bon ben après toutes ces semaines on m'a bien confirmé que je suis autiste. On a augmenté la dose des cachets mais comme je l'en doutais cela ne change rien. En même temps les cachets ne changent pas la vie. Toujours la même souffrance incomprise par les autres. Je suis complètement à bout, mais par chance comme l'autisme est une maladie qui ne se soigne pas j'ai pensé à passer la frontière suisse pour faire un suicide assisté. J'en ai parlé avec mon médecin, Je lui ai expliqué que je souhaite faire ça d'une manière douce plutôt que de se charcuter les veines et j'ai fait pris contact avec une association. Une demande qui ne sera pas forcément acceptée d'ailleurs, tant pis je m'en chargerai moi même. Je vais pouvoir en finir avec ce monde, cette solitude et cette carence. En finir avec cette hypocrisie qui suinte dans les églises et leur beau discours sur la veuve et l'orphelin.

Je ne pense ni à l'enfer ou au paradis, tout ça n'a aucune importance pour moi, je pense juste au néant absolu.

Re: De Christ à Nihiliste

par Kerniou » mer. 29 avr. 2020, 11:47

Il faut tout de même reconnaître que la psychiatrie a considérablement évolué depuis 50 ans et que les traitements chimiques sont beaucoup mieux dosés ... même si ce n'est pas la panacée ...
je dirais , aussi, que la psycho- thérapie propose d'autres possibilités qui prennent en compte l'individu et son vécu ... mais ce chemin qui demande une réelle implication du patient, est très long et lui demande une implication et une patience exceptionnelles. Cette forme de soins semble représenter une éternité pour les personnes qui le suivent et qui finissent par penser qu'elles ne s'en sortiront jamais et qui se découragent et abandonnent ... La perspective de plusieurs années de soins anéantit des patients qui ont pourtant souffert pendant des années et des années ...
Mais face à la souffrance, nous voulons tous guérir rapidement .. .Et surtout ne plus avoir mal ... le plus rapidement possible ! Nous en sommes tous là ! Mais "le rapidement" des patients et le rapidement des soins ne sont les mêmes ! ...
De nos jours, on associe, le plus souvent, la cure et les médicaments pour le mieux être des patients ...
Je peux vous garantir que les médecins et les personnels sont très attachés au devenir des patients ... Comme il a été si justement souligné précédemment: c'est un travail à trois ... Travail difficile de part et d'autre ...
Dire, comme on l'entend si souvent, que les psychiatres et ou les personnels seraient des fumistes qui se moqueraient du ressenti et du mieux-être des patients est, à mon sens, un raccourci désobligeant pour tous! .... Je dirais, au contraire que c'est leur principal souci ... Même si les patients ne le perçoivent pas comme cela ...
Quel serait le professionnel qui préférerait voir des patients souffrants à des patients qui vont mieux ?
J'ajouterais, que la souffrance des patients peut modifier voire perturber leur perception de l'environnement:
TOUS, nous percevons ce qui nous entoure en fonction de nos affects du moment.
C'est pourquoi les médicaments doivent être très bien dosés ...
La douleur des patients est difficilement mesurable par les soignants, c'est vrai!
Mais on peut tout de même compter sur leurs compétences professionnelles et leur humanité.
.

Re: De Christ à Nihiliste

par Kerygme » mer. 29 avr. 2020, 10:25

Bonjour Invité,

Merci pour ce beau message plein de confiance et d'espérance. Puissent les personnes ayant des affections similaires le lire.
Je crois en effet que le Christ n'est pas là pour forcément enlever ces maux, mais qu'il accompagne et souffre avec ceux qui les ont.

En dissociant votre tête et votre coeur, il me semble que vous avez su le discerner. Ce qui vous fait entrer dans une relation de totale confiance - oserais-je dire de totale dépendance - ce qui est plus que beaucoup de personnes qui n'ont pas vos problèmes. La consolation que vous semblez en tirer m'amène inexorablement aux béatitudes et à reconnaître le "bon Dieu".

Re: De Christ à Nihiliste

par Invité » mar. 28 avr. 2020, 18:58

Salut Dark Knight,

j'ai connu l'HP il y a 6 ans en tant que schizophrène et j'ai vécu ce rejet en bloc, nihiliste comme tu l'appelles.
Tu parles de ta tête qui ne va pas bien en ce moment.
Mais comment va ton cœur? J'ai appris à distinguer ma tête du cœur, surtout quand je prie.
Un chrétien qui prie n'est jamais seul, dixit Benoit XVI en 2010 lors d'un Angélus !
Je ne fais plus trop confiance à ma tête blessée donc j'essaie de ne vivre que par le cœur, et ça aide.
C'est comme ça que j'ai repris peu à peu la prière du chapelet, tant j'ai de temps disponible: la sainte Vierge Marie reste fidèle et Notre Seigneur Jésus-Christ aussi, quoiqu'il arrive.
Eux ne nous oublient pas, ah ça, jamais !
Cette maladie c'est aussi notre croix comme dit Poche plus haut, et nous sommes invité à l'accepter et la porter chaque jour, avec confiance.
Je veux dire que ce n'est pas pour rien que nous souffrons, que nous vivons, que nous partageons, que nous espérons !
Moi je n'attends rien du monde, franchement.
Par contre, j'attends pratiquement tout du Seigneur et je lui fais confiance pour nous conduire au Ciel !
Pour nous, et pour nos frères et sœurs en humanité, c'est le but de l'existence quand même ! Même s'ils ont oublié ou abandonné la foi...
Bref, tu sais probablement déjà tout ça au fond de toi...

"Tu comptes beaucoup pour moi, tu as du prix à mes yeux et je t'aime." ( Parole du Seigneur par le prophète Isaïe, chapitre 43)"

Re: De Christ à Nihiliste

par Gaudens » ven. 24 avr. 2020, 20:26

En attendant ces résultats,que Dieu vous garde et vous bénisse ,ami Dark Night et prenez soin de vous (ce serait bête d'attraper entre temps ce virus qui court...).

Re: De Christ à Nihiliste

par The Dark Knight » ven. 24 avr. 2020, 18:15

Donc les nouvelles, j'ai des examens à passer au cerveau pour voir si je suis bien autiste et je suis suivi pas plusieurs psychiatres et j'ai des infirmières qui m'appellent toutes les semaines pour voir mon état. Je donnerai des nouvelles après ces fameux examens, donc dans peut être longtemps. :clown:

A plus mes su-sucres. :fleur:

Re: De Christ à Nihiliste

par The Dark Knight » lun. 06 avr. 2020, 16:34

poche a écrit :
mar. 31 mars 2020, 12:28
Être bipolaire est une croix spéciale que tout le monde ne comprend pas. Je prierai pour vous.
:ange: :ange: :ange:
Je viens de faire un nouveau diagnostique avec 4 médecins différents à l’hôpital et eux pencheraient plus vers l'autisme. Je vais devoir faire des examens neurologique. :clown:

Cette vie de fou. :clown:

Re: De Christ à Nihiliste

par The Dark Knight » jeu. 02 avr. 2020, 22:27

nad a écrit :
jeu. 26 mars 2020, 1:06
Bonsoir "Dark Knight "

Bienvenu sur le forum. J'ai attentiveemnt lu tous vos messages et les réponses que les différentes personnes vous ont faites/

Une chose me traverse l'esprit et le coeur : "et vous, que faites-vous pour vous ?"
Vous avez dit souffrir de bipolarité et avoir arrêter votre traitement ?
Cela arrive souvent chez les personnes qui souffrent de bipolarité, est-ce bien raisonnable et logique ?
Votre cerveau est en phase dépressive ou maniaque ?

Au fond peu importe juste une question et la même pour vous comme pour toute personne malade que ce soitpsychiatrique ou physique ? et vous que faites-vous pour vous ?

Comment voulez-vous que les personnes qui ne savent pas ce que vous vivez, qui ne connaissent pas votre souffrance, qui ne sont même pas formées pour essayer de la comprendre, de l'analyser, voire d'y apporter une solution même temporaire fassent quelque chose même si elles le voudraient ?

Même Notre Seigneur demandait à Bartimé aveugle né "que veux-tu que je fasse pour toi ? " st Marc 10,46-52.
Pensez-vous que Jésus ne savait pas ce dont Bartimé avait besoin ou pouvait vouloir ?
Non . Bien sûr que non . Vous l'avez bien compris aussi ,n'est-ce pas ? Une personne qui souffre de bipolarité a un cerveau qui fonctionne très vite et elle est très intelligente. Vous avez donc bien compris que Jésus par cette parole a voulu faire comprendre à Bartimé qu'il a un rôle à jouer dans sa propre guérison, il en est le principal acteur même, il est libre de la vouloir ou de se laisser enfermer dans quelque chose dans une position de victime et d'accusateur de l'absence d'aide, de présence et de compréhension par l'autre voire l'Autre.

Et vous ? Où en êtes vous ? souhaitez vous continuer à subir votre non -liberté, votre enfermenet par votre maladie ? Ou acceptez-vous de participer si ce n'est à votre guérison au moins à votre stabilisation ?
Avez-vous seulement demandé au Seigneur de vous aider vraiment à respecter un ordre de vie qui défavorise votre maladie et favorise votre liberté ?

Lorsque vous avez stoppé votre traitement, vous en connaissiez les conséquences et les risques, n'est-ce pas ? la réhospitalisation, la désociabilisation ... ?

Qu'avez-vous respecté pour vous permettre d' arrêter votre traitement ? un heure de coucher raisonnable , une absence d'excitant, thé, café .... ? une absence d'alcool ou de drogue ?

Vous êtes le principal acteur de votre guérison ou de stabilisation ! Les médecins ne pourront que pallier à un manque de prudence de votre part ! Les curés ne pourront pas prendre votre mal être à votre place, ni personne d'ailleurs.
En revanche, vous pouvez trouver des amis, des personnes sur qui compter si Vous décidez d'aller mieux et de Vous respecter. Si Vous décidez d'exercer votre liberté et votre volonté dans le sens, ô combien difficile, mais absolument pas irréalisable de votre bien être avec l'aide de Dieu et des hommes.
Mais cela ne peut pas être, sans vous.

Il vous suffit de décider ce que vous voulez au juste. Que voulez-vous faire pour vous ? Que voulez vous que le Seigneur fasse pour vous ? Que voulez-vous que les médecins fassent pour vous ?

Ne restez pas enfermer dans votre souffrance! ne la regardez pas comme une fatalité! vous souffrez beaucoup et oui c'est un enfer ce que vous vivez. Mais oui, vous pouvez vous en sortir si vous le décidez avec l'aide des spécialistes et de Dieu.
Les médecins et les curés sont des soignants mais les uns soignent le psychisme, les autres l'âme. C'est indissociable et complémentaire mais cela ne peut se faire qu'avec vous, c'est à vous trois (tiens comme la Trinité...) votre volonté de vous en sortir, la connaissance des médecins et les sacrements que vous y parviendrez. Cela nécessite d'être en vérité et de choisir la vie et la lumière... vous pouvez le faire et vous pouvez être heureux.

J'ai accompagné des personnes qui souffraient de bipolarité. Elles vivent normalement, stabilisées. Evidemment cela implique de vraiment faire des efforts mais aujourd'hui elles sont heureuses, mariées, avec des enfants, un petit travail (cool pas 80h par semaine évidemment...) mais heureuses. Certaines ont un traitement mais toutes ont une super hygiène de vie ...

Au bout du tunnel, il y a toujours la lumière même si on ferme les yeux pour ne pas la voir, la lumière est là, il suufit de décider d'accepter de la voir progressivement, tout doucement, en acceptant ses propres limiteset celles des autres....

Je prie pour vous
Que le Seigneur vous bénisse
udp
nad
C'est justement ça le problème c'est les autres, les Hommes. Aucun soutien. Moi je force comme un taré de mon côté mais la vie RIEN QUE DALLE. C'est d’ailleurs ce qui a amené pas mal de personne en Hôpital psy, le manque de SOUTIEN. Les personnes qui s'en sortent c'est souvent des discours du type "merci à mes merveilleux amis et à ma femme ou mon homme" Les autres font partie des oubliés, tout le monde s'en balance et eux pour le coup se balanceront au bout d'une corde car le monde ne voulait pas d'eux.

Re: De Christ à Nihiliste

par The Dark Knight » jeu. 02 avr. 2020, 22:10

Moi mes efforts ne donnent pas de fruit. Pour preuve je reviens de l'HP encore et encore. Selon les 4 psychiatre je suis entre la bipolarité et l'autisme.

"ALLEZ ON RAJOUTE DU POIDS SUR LES ÉPAULES DE L'ORPHELIN" :clown:

Et dans les églises ya aucune entraide. C'est l'affection que je recherche depuis toujours mais je suis sans doute pas aimable et destiné a crever seul. J'hésite limite à aller voir chez les témoins de J....

Re: De Christ à Nihiliste

par poche » mar. 31 mars 2020, 12:28

Être bipolaire est une croix spéciale que tout le monde ne comprend pas. Je prierai pour vous.
:ange: :ange: :ange:

Haut