Une Eglise pour tous ?

Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Une Eglise pour tous ?

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par Kerniou » jeu. 22 nov. 2018, 19:56

Je crains que les personnes qui se retrouvent, séparées, seules avec des avec des enfants ne reçoivent pas d'aide de la communauté catholique. Elles peuvent, par contre, recevoir des aides financières des services sociaux. Cependant, les gens s'en méfient, surtout les femmes qui craignent que leurs enfants ne leur soient retirés ...Pourtant ce sont des services d'aide et le temps où les assistantes sociales retiraient les enfants est révolu; il faut que les parents soient vraiment défaillants pour que de nos jours, on leur retire leurs enfants ...

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par aldebaran » jeu. 22 nov. 2018, 17:09

ce qui compte c'est obtenir son salut ici bas !
Je suis bien entendu d'accord avec vous sur cette vérité. C'est même le seul point important de notre séjour ici bas.
J'ajouterai que les divorcés qui restent seuls, fidèles à leurs mariages, souvent en priant pour le conjoint et son âme, sont sur le chemin de la sainteté sans aucun doute.
Ici nous sommes dans la rubrique 'apologétique' et donc je répondais surtout à cette remarque trop souvent entendue d'exclusion par l'Eglise.
Cette dame peut-être en viendra à la même conclusion que vous? Elle parait déjà s'être débarrassée de cet orgueil de vouloir faire plier l'Eglise et pire Dieu à ses désirs.
Les gens dans l'erreur doivent être accompagnées spirituellement et non jugés par nous c'est je crois fondamental. Sinon c'est nous qui serions dans le péché.
Après il y a une vraie question dans laquelle je n'entre pas volontairement qui est de savoir si la notion de péché dans ce cas est vraiment comprise par les personnes, où si les guides le leur ont fait suffisamment comprendre.
Une autre tout aussi dérangeante : les personnes divorcées qui se retrouveraient seules (pire avec enfants) dans de grandes difficultés matérielles sont elles aidées par la communauté, et ce sur la durée que serait cet état?
La paix du Christ.

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par Pathos » mar. 20 nov. 2018, 23:31

Pour le cas des divorcés remariés, je signale ce très beau témoignage d'une personne dans ce cas et qui s'est ressentie de nouveau "toute à sa place" dans l'Eglise sans pour autant communier au corps du Christ. Ce après dialogue avec des clercs, compréhension de son état et substitution par la communion au Cœur du Christ.
C'est beau oui, mais ça ne sauve pas l'âme de cette personne... on s'en fou un peu de trouver sa place dans l'Eglise (il y aura toujours une manière de se rendre utile..) ce qui compte c'est obtenir son salut ici bas !
Pour avoir connu la situation de cette dame ; ne plus communier et surtout se savoir en état de pêché mortel m'était quasiment insupportable.

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par aldebaran » mar. 20 nov. 2018, 17:16

Pour le cas des divorcés remariés, je signale ce très beau témoignage d'une personne dans ce cas et qui s'est ressentie de nouveau "toute à sa place" dans l'Eglise sans pour autant communier au corps du Christ. Ce après dialogue avec des clercs, compréhension de son état et substitution par la communion au Cœur du Christ.
https://fr.aleteia.org/2018/11/07/les-c ... -la-grace/
Il serait inexact de dire que ceux-ci ou ceux-là sont exclus, ni les uns ni les autres, en aucune façon. Mais encore dernièrement, notre prêtre nous a rappelé que ceux qui se sentent trop pécheurs (sans préciser desquels) doivent ne pas communier mais demander la simple bénédiction. Nous avons malheureusement perdu le sens du sacré.

Quant au cas de ce prêtre défroqué, il est triste. C'est son choix on n'a pas à juger mais le fait est qu'il a rompu son vœux.

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par PaxetBonum » mar. 20 nov. 2018, 17:13

L' Eglise est sélective , les sacrements aussi et le message de notre Seigneur est exigeant et non pas laxistement universel.

Je connais plusieurs divorcé(e)s qui apprécieraient grandement que l' Eglise pour tous comme elle est aujourd' hui
soit UN PEU plus l' Eglise pour tous demain.
On peut en discuter, non?
Connaissez vous le cas du père Gréa de Lyon?
L'Eglise accueille tous ceux qui veulent accueillir le message du Christ et le suivre.
Effectivement c'est exigent, très exigent même et le Seigneur l'a rappelé à maintes reprises.

Pour vous l'Eglise pour tous ce serait quoi ?
Une église qui accueille toute personne sans exigence ?

Je suis près à discuter du Père Gréa avec vous, j'ai suivi un peu ce cas par le retour de ses paroissiens et de ses confrères prêtres.

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par Foxy » mar. 20 nov. 2018, 12:35

En quoi l'Eglise n'est-elle pas pour tous ? Le message de Notre Seigneur ne serait pas universel ?
Et bien force est de constater que tout le monde ne prend pas cette idée pour un fait acquis et établi. Sinon, la question ne se poserait pas.
Pourtant, le débat est là. Ce topic ne s' est pas créé tout seul.
L' Eglise est sélective , les sacrements aussi et le message de notre Seigneur est exigeant et non pas laxistement universel.

Je connais plusieurs divorcé(e)s qui apprécieraient grandement que l' Eglise pour tous comme elle est aujourd' hui
soit UN PEU plus l' Eglise pour tous demain.
On peut en discuter, non?
Connaissez vous le cas du père Gréa de Lyon?
Il faut suivre l'actualité" de l'Eglise Bassmeg !

- Elle n'est pas "sélective", chacun y adhère ou pas, pas d'obligation

- pour les sacrements, il faut quand même un minimum d'informations et ils ne sont pas "sélectifs" : là encore, c'est par choix personnel.

- et Eglise Catholique : UNIVERSELLE

- quant aux divorcés, renseignez vous sur l'ouverture de l'Eglise, au cas par cas, dans chaque diocèse.

- L'Eglise de demain ? mais nous la construisons AUJOURD'HUI.

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par Bassmeg » mar. 20 nov. 2018, 0:17

Personnellement, le concept d' une Eglise pour tous me parait un bon projet. Ce serait un geste d'ouverture.
En quoi l'Eglise n'est-elle pas pour tous ? Le message de Notre Seigneur ne serait pas universel ?
Et bien force est de constater que tout le monde ne prend pas cette idée pour un fait acquis et établi. Sinon, la question ne se poserait pas.
Pourtant, le débat est là. Ce topic ne s' est pas créé tout seul.
L' Eglise est sélective , les sacrements aussi et le message de notre Seigneur est exigeant et non pas laxistement universel.

Je connais plusieurs divorcé(e)s qui apprécieraient grandement que l' Eglise pour tous comme elle est aujourd' hui
soit UN PEU plus l' Eglise pour tous demain.
On peut en discuter, non?
Connaissez vous le cas du père Gréa de Lyon?

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par PaxetBonum » sam. 27 oct. 2018, 11:39

Pour les WE des 20 prochaines années !
;)

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par Cibirsk » sam. 27 oct. 2018, 8:56

:clap: Je vous remercie pour toutes ces références. J'ai de quoi m'occuper pour ce weekend... et peut être le prochain.

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par PaxetBonum » sam. 27 oct. 2018, 8:37

L'idéal est de lire la Bible et ses commentaires par les Pères de l'Eglise qui vous éclaireront sur le sens de la Bible.
Avez vous des exemples de livres avec ces commentaires ?
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saint ... /serm1.htm
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/frame.html
http://livres-mystiques.com/partieTEXTE ... /index.htm
http://livres-mystiques.com/partieTEXTE ... index.html

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par Carhaix » sam. 27 oct. 2018, 2:03

L'idéal est de lire la Bible et ses commentaires par les Pères de l'Eglise qui vous éclaireront sur le sens de la Bible.
Avez vous des exemples de livres avec ces commentaires ?
Pour la Bible entière, je crois que ce type de publication n'a été tentée qu'une seule fois : celle de Lemaistre de Sacy, publiée en 16 tomes, accompagnée des commentaires des pères de l'Église en 1700, rééditée en 1781. Évidemment, c'est introuvable, sauf dans les grandes bibliothèques, ou chez les libraires d'ancien. D'ailleurs ce sont des volumes énormes, je crois.

On n'aime pas laisser se diffuser les choses vraiment utiles...

Sinon, il y a la fabuleuse Catena aurea (chaîne dorée) de saint Thomas d'Aquin, qui rassemble les commentaires des pères pour chaque verset, un à un, des quatre Évangiles. Et c'est disponible en ligne en français ici :

http://jesusmarie.free.fr/thomas_d_aquin.html

Sinon, il y a la Bible de Jérusalem, dont les commentaires sont assez bons. Mais il faut trouver des versions qui datent un peu, des années 70-80. Car les éditions récentes sont trop empreintes de modernisme, je crois.

Enfin, il y a une collection : "Lire la Bible avec les pères" en plusieurs tomes, chez Médiaspaul, édités par la sœur de la Source.

Il y a encore deux volumes vraiment très bons : L'introduction à la Bible, de Robert & Feuillet, chez Desclées. Ça date des années 50, et c'est absolument excellent. Chaque livre y est présenté, expliqué et commenté.

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par la Samaritaine » ven. 26 oct. 2018, 15:19


Et je fais comment pour rencontrer Dieu si je ne peux passer par la Bible ?
Quand on a la foi les choses sont (plus) faciles, mais pour les autres ?
Les chercheurs de foi comme moi, ils font comment ?
Quand on a un "chemin de Damas" ou un abbé Huvelin , les choses sont plus simples mais pour les autres ?
Je pourrai aller à la messe mais à chaque fois que j'y vais, je n'y ressent que pesanteur et convenance. L'impression d'être dans une préfecture.
Cher Cibirsk,

La Bible c'est la Parole de Dieu et vous avez raison de commencer par la Bible, c'est votre porte d'entrée. Et commencer par la lire par vous-même, sans trop chercher d'explications est une très bonne idée. Etre obsédé par le sens peut nous laisser dans le mental alors que la rencontre est d'abord affaire de cœur. Je connais des Musulmans qui se sont convertis parce qu'ils ont eu un jour une Bible dans une main et des personnes qui découvrent le Christ parce qu'ils se mettent un jour à lire les Évangiles après avoir expérimenté le boudhisme, le tantra ...etc.

Il est bon de lire la Bible comme un roman, de manière détendue et se laisser rejoindre, se laisser surprendre. il faut savoir que des passages de la Bible vont vous dire des choses à vous qu'ils ne disent pas à d'autres… Se mettre à lire la Bible, c'est s'avancer dans une rencontre originale et personnelle avec Dieu qui vient nous rencontrer avant tout dans nos fragilités.

Cinci a raison : le message de la Bible, c'est "J'ai entendu le cri de mon peuple…"
C'est d'abord un message de libération des opprimés et pour vraiment écouter, il faut accepter de laisser l'opprimé en nous crier vers Dieu.

Tout n'est pas d'un abord facile dans la Bible.
Dans l'Ancien Testament, vous pouvez lire les psaumes, les prophètes, le Cantique des cantiques, les livres d'Esther, de Tobie, la Genèse…
Dans le nouveau Testament, les Évangiles sont très abordables, les livres de Saint-Paul moins dans un premier temps.

Je vous recommande la lecture d'Etty Hillesum qui s'est convertie en lisant la Bible. Son journal : "Une vie bouleversée".

En Christ,

Samaritaine

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par Cibirsk » ven. 26 oct. 2018, 9:43

L'idéal est de lire la Bible et ses commentaires par les Pères de l'Eglise qui vous éclaireront sur le sens de la Bible.
Avez vous des exemples de livres avec ces commentaires ?

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par PaxetBonum » ven. 26 oct. 2018, 9:01

Cela m'amène à penser que la lecture de la Bible nécessite une initiation.
L'idéal est de lire la Bible et ses commentaires par les Pères de l'Eglise qui vous éclaireront sur le sens de la Bible.

Re: Une Eglise pour tous ?

Message par Cinci » mer. 24 oct. 2018, 8:47

Cibirsk a écrit :
Si St Paul considère une partie de l'humanité comme des "ennemis de Dieu", je suis perdu car je vois du rejet dans cette partie du message. Et c'est contraire à la vision que j'ai du christianisme qui est "amour" et "charité".
Vous prenez juste les choses à l'envers.

Ce n'est pas que le Dieu évoqué dans la Bible se fabrique des ennemis ou que les élus doivent faire la guerre aux étrangers, mais plutôt qu'une guerre est livré contre Dieu et avec pour conséquence la division des peuples et des esprits sous forme d'oppositions plus ou moins violentes, mortifères, insolubles.

Le rejet n'est pas le fait de Dieu lui-même mais bien de ses ennemis. C'est le pharaon d'Égypte qui veut dominer et écraser les hébreux et c'est encore lui qui envoie paître le Dieu des hébreux ainsi que son messager. C'est le pharaon qui ordonne la mise à mort des enfants mâles des mêmes hébreux.

Toute la violence qui est contenue dans la Bible procède du fait que cette dernière est réaliste et nous donne un reflet assez fidèle de ce qui se passe pour vrai dans le monde. Les héros de la Bible n'évoluent pas dans un monde de conte de fées.

Le véritable début de la Bible, le vrai commencement, l'introduction, la ligne de force du script à ne jamais perdre de vue : c'est Dieu qui entend la plainte des opprimés et qui décide d'intervenir dans l'histoire afin que le tyran relâche "son" peuple, pour que ce même peuple puisse vivre et offrir des sacrifices de louanges au Père éternel. Ce script n'est pas autre chose que ce que Jésus lui-même répète la veille de son arrestation.

Haut