Franc-maçon et catholique?

Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.

Répondre


Cette question est un moyen de lutter contre les publications automatisées indésirables.
Émoticônes
:?: :!: :arrow: :nule: :coeur: :) ;) :( :mal: :D :-D :oops: :cool: :/ :oui: :> :diable: <: :s :hypocrite: :p :amoureux: :clown: :rire: :-[ :sonne: :ciao: :zut: :siffle: :saint: :roule: :incertain: :clap: :fleur: :-@ :non: :cry: :bomb: :exclamation: :dormir: :wow: :boxe: :furieux: :toast: :dance: :flash:
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Franc-maçon et catholique?

La Franc-Maçonnerie chrétienne

Message par Abraxas » sam. 10 févr. 2018, 10:39

Ça y est, le sujet est lancé, j’en imagine déjà plusieurs se signer en prononçant le vade Retro Satanas.... Et pourtant

Pour ceux qui s’intéressent un peu au sujet, ils ne leur aura pas échappé que les racines de la Franc Maçonnerie sont avant tout chrétiennes puisque à la création de la Grande Loge de Londres en 1717 la question de la croyance en Dieu ne se posait pas. La nécessité de croire en un Dieu révélé comme étant celui de la Bible est d’ailleurs. À cette époque et aujourd’hui encore pour les obédiences dites régulières (c’est à dire celles qui respectent au mot près les Old charges descendantes des maçons francs operatifs parmi lesquelles la croyance en le Dieu des chrétiens est principale).

C’est ainsi que ça m’amuse toujours de lire les attaques de gens qui ni connaissent rien ou pas grand chose parler de la Franc Maçonnerie comme d’un suppôt de Satan donc l’unique but serait l’annihilation de la religion chrétienne. Il n’y a pas une mais des Franc Maçonneries...
quand on parle Franc Maçonnerie on pense bien sûr et c’est normal à ce qui est galvaudé par les mauvais marronniers qui veulent faire du nombre, Express et autres Nouvel Obs, ou la Maçonnerie est présentée comme un regroupement d’affairistes en quête de pouvoir. Et ce n’est sans doute pas totalement faux qu’une frange majeure des maçons et maçonnes qui choisissent les obédiences dites adogmatiques telles que Grand Orient, Droit Humain et autre Grande Loge Féminine de France ont cette fâcheuse tendance à brandir l’étendard de la sacrosainte laïcité comme rempart à leur idéologie décadente, ou d’entendre des retentissant « à bas la calotte » au sortir des loges de ces mêmes organisations.

Mais il existe aussi des obédiences fidèles à la tradition des origines dont certaines avant tout chrétiennes et ou l’initiation n’est pas proposée à des frères qui ne seraient pas chrétiens. Je suis moi même l’un de ces maçons, chrétiens et suivant un dogme de l’église qui ont fait ce choix d’éclairer Leur connaissance et pratique des evangiles et de la parole de Dieu par la complétude que propose l’initiation et la démarche maçonnique. Et je n’ai jamais tant été à la messe que depuis que je suis Franc Maçon !

J’engage ceux que cette maçonnerie chrétienne interpelle a chercher et se documenter un peu sur le sujet pour comprendre à quel point elle est éloignée de la Franc Maçonnerie qui est celle qui déshonore même cette institution...

[Le sujet a déjà été abordé et répondu de façon on ne peut plus satisfaisante par le Père Verlinde, ici : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... ie#p127134
La Modération]

Re: Devenir franc-maçon

Message par Christophe67 » mer. 12 juin 2013, 0:06

Bonsoir,

J'ai enfin retrouvé ce site que j'avais consulté lors de l'affaire du prêtre membre de la franc maçonnerie.
Il est tenu par un ancien franc maçon qui explique bien le cloisonnage étanche en niveaux, et que les niveaux inférieurs peuvent contenir des catholiques sincères mais que dans les niveaux supérieurs on honorait bien Lucifer.

Je vous conseille de lire l'article en bas de page intitulé : "Peut-on être catholique et franc-maçon?"

http://www.cailletm.com/

Cordialement.

Re: Devenir franc-maçon

Message par Raistlin » mar. 11 juin 2013, 18:58

Faisons peut être la différence entre ce que font les hommes font de la spiritualité et la spiritualité elle même: Les différentes interdictions sanctions dispensées aux "pêcheurs" n'est rien d'autre que l'exercice des homme... Aucun texte des évangiles ne donne de ligne de conduite!
Argument inepte par excellence : ce n'est pas parce que le saint Évangile n'interdit pas explicitement quelque chose que cette chose est moralement bonne. Ainsi, l'Évangile ne dit pas qu'il ne faut pas violer, ou bien violenter ses enfants, ou alors l'esclavage, ou encore le trafic d'organes, ou autres choses du même acabit. Pourtant, c'est contraire à la morale évangélique.

En outre, puisque vous aimez parler de la Bible (j’en déduis que vous l’avez lue), alors vous devriez savoir que Jésus a chargé ses apôtres d’enseigner et paître le troupeau, et que cette charge incombe maintenant aux successeurs des apôtres. En gros, ce qu’on appelle la hiérarchie de l’Église (apôtres puis évêques) a pour rôle de guider le peuple, et donc d’émettre des lignes de conduite : saint Pierre et sain Paul ne font pas autre choses dans les textes sacrés. Hé oui, nous aussi on connaît la Bible vous savez…

On peux réellement être franc maçon et avoir une pratique spirituelle et religieuse... Certains prêtres sont eux même franc-maçons, beaucoup de pasteurs aussi.
Bien sûr qu’on peut être franc-maçon et avoir une vie spirituelle ! Mais on ne peut pas être franc-maçon et être vraiment catholique. Et ce pour deux raisons :
1- La FM prône le relativisme. Impossible de conjuguer cela avec le fait que Jésus est objectivement le seul Sauveur.
2- L’Église interdit aux fidèles la double-appartenance. Or le catholique doit obéir lorsque cela ne l’entraîne pas à pécher, a fortiori lorsqu’il s’agit d’un prêtre.

Qu’un prêtre puisse être franc-maçon ne prouve qu’une seule chose : qu’ils restent des hommes avec leurs faiblesses et qu’il faut prier pour eux. Vous trouverez aussi des prêtres qui ne prient pas, qui ne croient pas (véridique), voire défroqués, je doute pour autant que cela puisse être le signe qu’on peut être de façon saine tout cela et prêtre en même temps.

Le fait que l'église condamne le fait d'appartenir à un loge montre simplement son intolérance comme elle l'a fait à maint reprises tout au long de son histoire... ce ne sont que des histoires d'hommes et non de spiritualité.
Attaque gratuite et qui montre que s’est VOUS l’intolérant. Et je vous en fais la démonstration de suite. L’Église ne piège personne : elle affirme depuis toujours sa ligne de conduite et prévient ses fidèles et ses prêtres des conséquences de la double-appartenance. Après, libre à eux de se positionner face à cela, mais la véritable intolérance, c’est justement d’exiger de l’Église qu’elle change pour s’adapter à telle ou telle opinion. Agir ainsi, c’est refuser le droit à l’Église le droit de croire ce qu’elle croit, de penser ce qu’elle pense, et de vivre la fidélité à la vérité. C’est vouloir la faire rentrer de force dans un moule, en l’occurrence celui de votre relativisme et de votre fausse « tolérance » qui n’est en fait que du mépris déguisé.

Voilà polovisuel au moins une vérité qu’il vous serait bon de retenir : en exigeant de l’Église qu’elle adopte votre point de vue, vous ne la respectez pas dans son droit de ne pas penser comme vous, vous êtes donc celui qui est intolérant.

Prenons un exemple qui vous parlera davantage. Lorsque j’ai été initié en franc-maçonnerie (hé oui, j’ai eu aussi la double-appartenance pendant quelques mois), on m’a fait comprendre qu’il fallait avoir un casier judiciaire vierge. J’ai bien entendu posé la question du pourquoi car je trouvais cela injuste, notamment parce qu’on peut tout à fait avoir fait des bêtises et avoir changé. Si j’avais été comme vous, j’aurais exigé de changer cela, j’aurais appelé à la « tolérance », etc. Mais en fait, j’ai tout simplement choisi à l’époque de respecter la FM pour ce qu’elle était : si je n’étais pas d’accord, je n’avais qu’à m’en détourner, mais je lui reconnaissais le droit d’avoir ses propres règles.


Et pour revenir à ce prêtre, il savait parfaitement ce qu’il risquait. Du reste, ses supérieurs lui ont demandé de renoncé à sa double-appartenance, par respect de sa vocation sacerdotale qu’il a embrassé librement. Il a refusé et s’est entêté. Il mérite donc la sanction qui n’est une surprise pour personne.

Cordialement,

Re: Devenir franc-maçon

Message par Suliko » mar. 11 juin 2013, 18:57

On peux réellement être franc maçon et avoir une pratique spirituelle et religieuse... Certains prêtres sont eux même franc-maçons, beaucoup de pasteurs aussi.
Mais il ne s'agit pas d'avoir une "pratique spirituelle et religieuse", il s'agit d'avoir une pratique spirituelle et religieuse catholique!
Le fait que l'église condamne le fait d'appartenir à un loge montre simplement son intolérance comme elle l'a fait à maint reprises tout au long de son histoire... ce ne sont que des histoires d'hommes et non de spiritualité.
Bof...Vous nagez en plein relativisme. Si l'on ne peut être à la fois franc-maçon et catholique, c'est tout simplement parce que nombre de valeurs véhiculées par la maçonnerie ne sont pas compatibles avec la foi catholique. C'est aussi simple que cela. Relisez ce qu'a écrit Raistlin, il résume bien ces incompatibilités.
Dans un même ordre d'idées, l'on ne peut être à la fois catholique et communiste.

Suliko

Re: Devenir franc-maçon

Message par polovisuel » mar. 11 juin 2013, 17:59

Bonjour,
Voilà, ma question est simple, peut-on devenir franc-maçon et ne pas renier sa foi chrétienne.
J'ai été initié en franc-maçonnerie (Grande Loge de France). Dans le même temps, j'ai vécu ma conversion au Christ, et reçu comme grâce l'amour de l'Église. Je peux témoigner qu'il n'est pas possible d'être à la fois un bon maçon et un bon catholique. En voici les raisons :
:arrow: La franc-maçonnerie prône le relativisme. Hors le chrétien croit que Jésus est "le chemin, la vérité et la vie".
:arrow: Le chrétien a reçu pour mission par Jésus lui-même d'annoncer la vérité aux nations. Or la franc-maçonnerie empêche cela, considérant que nul ne saurait prétendre connaître la vérité (conséquence logique du relativisme).
:arrow: L'Église interdit aux fidèles catholiques affiliés à une obédience maçonnique de communier. Or il me semble impensable de se priver de la communion au corps et au sang du Sauveur par désir d’adhérer à un mouvement quel qu’il soit.

Quant à l'entraide et la solidarité, vous pouvez aussi la trouver en paroisse. Si c'est par contre un réseau influent que vous cherchez, je ne peux que vous mettre en garde : la mondanité n'a que peu de valeur aux yeux de Notre Seigneur.

Enfin, je ne sais pas si les francs-maçons sont des gens éclairés. Mais de ce que j’en ai vu, les penseurs catholiques n’ont pas à rougir face à eux. Si donc vous voulez grandir en sagesse et en intelligence, ils pourront vous être utile tout en vous assurant une parfaite fidélité au Christ, ce qui est quand même le principal.

Pour information, nous avons échangé sur ce forum avec un franc-maçon prétendument catholique : devant le rappel de l’interdiction de l’Église de s’approcher de la sainte communion, il répondait qu’il le faisait (et continuerait de le faire) quand même, que cela ne le gênait pas, et que de toute façon son curé était au courant et qu’il ne s’en émouvait pas outre mesure. En gros, il violait le sacrement par orgueil. Voilà où conduit la double appartenance.

Cordialement,

Faisons peut être la différence entre ce que font les hommes font de la spiritualité et la spiritualité elle même: Les différentes interdictions sanctions dispensées aux "pêcheurs" n'est rien d'autre que l'exercice des homme... Aucun texte des évangiles ne donne de ligne de conduite!
On peux réellement être franc maçon et avoir une pratique spirituelle et religieuse... Certains prêtres sont eux même franc-maçons, beaucoup de pasteurs aussi.
Le fait que l'église condamne le fait d'appartenir à un loge montre simplement son intolérance comme elle l'a fait à maint reprises tout au long de son histoire... ce ne sont que des histoires d'hommes et non de spiritualité.

Re: Devenir franc-maçon

Message par françois67 » jeu. 18 avr. 2013, 17:55

Bonjour, Glasnost,
J'ai réfléchi un peu et au vu de ce que vous cherchez l'Opus Dei pourrait vous correspondre. De la fraternité à gogo, des rencontres "ritualisées", un chemin d'élèvement spirituel réel et approuvé par l'Eglise, et enfin vu que ces membres sont souvent assez haut placés, de l'entraide. Par exemple, il y a déjà eu des ministres vraiment opussien sous Juppé, beaucoup de proches de l'oeuvre... D'ailleurs, Jean-Paul II a été beaucoup soutenu par eux et vis versa.
Bien à vous.

Re: Devenir franc-maçon

Message par Aloys » lun. 15 avr. 2013, 22:09

Cette question a été traitée récemment par Mgr Dominique Rey, évêque de Toulon-Fréjus dans son livre " Peut-on être chrétien et franc-maçon ? " . Une interview résumant la question est disponible sur l'overblog de N.D. des Neiges :
http://notredamedesneiges.over-blog.com ... 63979.html

Méfiez-vous de tout ce qui est ésotérique ou gnostique : c'est un miroir aux alouettes qui éblouit plus qu'il n'éclaire , ou encore un phare aveuglant où viennent se brûler les ailes les pauvres papillons de nuit en quête de quelque lumière. C'est l' UR Kashdim, la lumière des magiciens, la ville que quitta Abraham à l'invitation de l'Eternel pour fonder la vraie religion libératrice de l'humanité, la vraie lumière qu'on peut contempler sans devenir aveugle.

Par ailleurs, comme d'autres l'ont déjà dit, si votre motivation initiale était d'obtenir quelqu'avantage social ou matériel en postulant en une quelconque loge, sachez que vous n'avez aucune chance d'y réussir. Cela ne les intéresse nullement. Ce qui les intéresse, c'est que vous soyez éventuellement "initiable". Pour celà, il vous faudra deux parrains déjà maçons qui en attesteront sur foi d'un rapport en bonne et due forme. Si vous ne remplissez pas les conditions voulues, on vous dirigera vers un quelconque CAL ( Centre d'Action Laïque ) où vous pourrez vous rendre utile à leur cause dans un esprit plus positiviste.

Qu'est-ce qu'être "initiable" ? C'est présenter certaines dispositions spirituelles qui vous rendent sensible à certaines interprétations symboliques qui peuvent vous mener à certains choix fondamentaux . Au fur et à mesure des initiations progressives, ils vous testent pour voir jusqu'où vous pourrez correspondre à leurs vues ultimes. Au bout du compte, il se pourrait bien qu'il vous faille choisir entre Dieu et son adversaire irréductible. Mais c'est là leur grand secret qu'il est interdit d'avance - et sans le savoir - de dévoiler sous peine de mort. Ce secret que vous ignorez tout en promettant d'avance de le respecter, c'est celui qui vous tuerait si jamais vous vous avisez de le dévoiler , au cas où vous seriez parvenu à ce stade ultime. Mais 99 % au moins des candidats n'y parviendront jamais et resteront dans la sublime illusion d'avoir fait partie d'une institution humaniste qui vise à rassembler tous les hommes alors qu'ils ne visent qu'à les asservir à l'ennemi du genre humain qui n'en vise que la destruction en tant qu'oeuvre divine faite à la ressemblance de son créateur. Guerre totale contre l'homme créé à l'image de Dieu, voilà leur but final et inavoué. Voilà pourquoi l'Eglise les a toujours condamnés et dès vingt ans à peine après leur constitution.

Re: Devenir franc-maçon

Message par Chipsy » jeu. 04 avr. 2013, 17:39

Merci pour vos réponses. Je vais m'abstenir.
@Chipsy : Tu veux entrer tout de même en maçonnerie en lisant ce qui est écrit sur ce thread ?
Non, il y a un malentendu, je t'avais cité, mais cela n'était pas apparu comme tel. Donc non, pas question d'entrer en maçonnerie, même si je souhaite moi aussi une évolution professionnelle !

Re: Devenir franc-maçon

Message par seba15 » mar. 02 avr. 2013, 20:52

A ce que j'ai vu à la télé, il y a des tests d'entrée assez difficile pour rentrer dans les francs maçon et il faut connaître déjà une personne de ce groupuscule pour y entrer. Mais bon je pense que votre soucis de déboucher peut être résolus autrement que par ce genre de groupe.
Est-ce que vous avez essayez tout les sites de recherches d'emploi possible ? il y en a un paquet il ne faut pas se limiter aux annonce du site de l'anpe.
J'avais un collègue de travail qui avait eu aussi plein de bagage mais aucun débouché pour sa formation et il a été obligés de travaillé dans d'autres secteurs que ça formation avant de trouver quelques chose qui lui correspondait.

Re: Devenir franc-maçon

Message par Raistlin » mar. 02 avr. 2013, 15:18

Merci pour vos réponses. Je vais m'abstenir.
Vous faites bien !

Et si vous avez soif d'une vie fraternelle plus "intense", je ne peux que vous encourager à aller voir du côté de communautés nouvelles, comme la communauté de l'Emmanuel.

Fraternellement,

Re: Devenir franc-maçon

Message par glasnost » mar. 02 avr. 2013, 15:00

Merci pour vos réponses. Je vais m'abstenir.
@Chipsy : Tu veux entrer tout de même en maçonnerie en lisant ce qui est écrit sur ce thread ?

Re: Devenir franc-maçon

Message par Raistlin » mar. 02 avr. 2013, 14:26

Bonjour,
Voilà, ma question est simple, peut-on devenir franc-maçon et ne pas renier sa foi chrétienne.
J'ai été initié en franc-maçonnerie (Grande Loge de France). Dans le même temps, j'ai vécu ma conversion au Christ, et reçu comme grâce l'amour de l'Église. Je peux témoigner qu'il n'est pas possible d'être à la fois un bon maçon et un bon catholique. En voici les raisons :
:arrow: La franc-maçonnerie prône le relativisme. Hors le chrétien croit que Jésus est "le chemin, la vérité et la vie".
:arrow: Le chrétien a reçu pour mission par Jésus lui-même d'annoncer la vérité aux nations. Or la franc-maçonnerie empêche cela, considérant que nul ne saurait prétendre connaître la vérité (conséquence logique du relativisme).
:arrow: L'Église interdit aux fidèles catholiques affiliés à une obédience maçonnique de communier. Or il me semble impensable de se priver de la communion au corps et au sang du Sauveur par désir d’adhérer à un mouvement quel qu’il soit.

Quant à l'entraide et la solidarité, vous pouvez aussi la trouver en paroisse. Si c'est par contre un réseau influent que vous cherchez, je ne peux que vous mettre en garde : la mondanité n'a que peu de valeur aux yeux de Notre Seigneur.

Enfin, je ne sais pas si les francs-maçons sont des gens éclairés. Mais de ce que j’en ai vu, les penseurs catholiques n’ont pas à rougir face à eux. Si donc vous voulez grandir en sagesse et en intelligence, ils pourront vous être utile tout en vous assurant une parfaite fidélité au Christ, ce qui est quand même le principal.

Pour information, nous avons échangé sur ce forum avec un franc-maçon prétendument catholique : devant le rappel de l’interdiction de l’Église de s’approcher de la sainte communion, il répondait qu’il le faisait (et continuerait de le faire) quand même, que cela ne le gênait pas, et que de toute façon son curé était au courant et qu’il ne s’en émouvait pas outre mesure. En gros, il violait le sacrement par orgueil. Voilà où conduit la double appartenance.

Cordialement,

Re: Devenir franc-maçon

Message par Chipsy » lun. 01 avr. 2013, 11:17

Le rite écossais obligerait à croire en un dieu et à jurer sur un volume sacré, le grand orient de France non (c'est là où je souhaiterais entrer).
Cela me semble incompatible avec la foi chrétienne !
Si vous souhaitez évoluer professionnelement, je vous conseille plutôt de chercher la volonté de Dieu, de le prier chaque jour qu'il vous dirige vers ce qu'il juge bon pour vous.

Que le Seigneur vous éclaire !
Chipsy

Re: Devenir franc-maçon

Message par françois67 » ven. 29 mars 2013, 11:15

Bonjour,
l'Opus Dei, on le surnomme "la franc-maçonnerie" très catholique. En plus, ils vous apporteraient une grande aide spirituelle.
Maintenant, certains doivent en savoir plus. En tout cas, l'Oeuvre demeure très secrète, puisque nul n'est censé révéler l'adhésion de quelqu'un d'autre, et divulguer la sienne ne se trouve en rien obligatoire, voire déconseillé.
Bien à vous.

Re: Devenir franc-maçon

Message par Fée Violine » ven. 29 mars 2013, 1:09

Glasnost, votre pseudo signifie "transparence" et vous cherchez une société secrète. C'est contradictoire, non ?

Haut